VOTE | 134 fans

#101 : Les Gallagher

Frank, le père alcoolique, n'est d'aucune aide à sa famille dysfonctionnelle. Fiona rencontre un charmant étranger lorsque son sac est volé. Lip est choqué de découvrir que son frère Ian est gay et tente de le faire changer d'avis avec l'aide d'une voisine.

 

Captures

Popularité


4.8 - 5 votes

Titre VO
Pilot

Titre VF
Les Gallagher

Première diffusion
09.01.2011

Première diffusion en France
15.09.2011

Vidéos

Promo saison 1

Promo saison 1

  

Sneak peek 2 : Fiona & Steve

Sneak peek 2 : Fiona & Steve

  

Sneak Peek : Wait this long

Sneak Peek : Wait this long

  

Sneak Peek : Don't Even Know Him

Sneak Peek : Don't Even Know Him

  

Déclaration Steve à Fiona (VF) - 1.01

Déclaration Steve à Fiona (VF) - 1.01

  

Photos promo

Lip Gallagher (Jeremy Allen White) au petit déjeuner)

Lip Gallagher (Jeremy Allen White) au petit déjeuner)

Ian et Lip dans les rues de Chicago

Ian et Lip dans les rues de Chicago

Karen crie sur son père

Karen crie sur son père

Frank au feu de joie

Frank au feu de joie

Steve appelle Fiona

Steve appelle Fiona

Fiona au téléphone

Fiona au téléphone

Debbie s'occupe de son petit frère Liam

Debbie s'occupe de son petit frère Liam

Steve apporte le petit déjeuner aux Gallagher

Steve apporte le petit déjeuner aux Gallagher

Veronica Fisher (Shanola Hampton)

Veronica Fisher (Shanola Hampton)

Debbie Gallagher (Emma Kenney)

Debbie Gallagher (Emma Kenney)

Frank Gallagher (William H. Macy) au feu de joie

Frank Gallagher (William H. Macy) au feu de joie

Fiona et Liam (Brenden Sims)

Fiona et Liam (Brenden Sims)

Fiona et Debbie au feu de joie

Fiona et Debbie au feu de joie

Lip et Karen Jackson (Laura Wiggins)

Lip et Karen Jackson (Laura Wiggins)

Lip chez les Jackson

Lip chez les Jackson

Steve (Justin Chatwin) et Fiona (Emmy Rossum) sur le point de s'embrasser

Steve (Justin Chatwin) et Fiona (Emmy Rossum) sur le point de s'embrasser

Steve (Justin Chatwin) chez les Gallaghers

Steve (Justin Chatwin) chez les Gallaghers

Steve (Justin Chatwin), Lip (Jeremy Allen White), Debbie (Emma Kenney), Ian (Cameron Monaghan) et Carl Gallagher (Ethan Cutkosky) au petit déjeuner

Steve (Justin Chatwin), Lip (Jeremy Allen White), Debbie (Emma Kenney), Ian (Cameron Monaghan) et Carl Gallagher (Ethan Cutkosky) au petit déjeuner

Steve tente d'embrasser Fiona

Steve tente d'embrasser Fiona

Plus de détails

Ecrit par : Paul Abbott & John Wells
Réalisé par : Mark Mylod

Guests : Joan Cusack

Une fête de quartier est en cours avec des barils en feu, de la bière et des gens de tout âge qui dansent. C’est la scène au cours de laquelle Frank Gallagher, un alcoolique d’âge moyen, se présente lui et ses six enfants durant une nuit à Chicago. 

Fiona l’ainée, prend soin de ses frères et soeur à la place de ses parents. La mère est décrite comme une salope enragée, mais ne fait plus partie du tableau. Lip, le second, est le plus intelligent, que des bonnes notes et les honneurs. Il semble se servir de son intelligence à des fins moins avouables. Ian, le troisième est travailleur et désire rejoindre les parachutistes dans l’armée. Debbie, la plus jeune fille, récolte de l’argent pour les plus nécessiteux, mais elle en garde la moitié pour elle. Carl, son petit frère, est plus difficile à cerner, il a un amour pour les animaux un peu particulier. Du genre qui inclut un chalumeau. Et enfin Liam, le bébé de la famille, a l’étonnante particularité d’être métisse alors que personne de sa famille n’est noir. 

La police, alertée de la fête impromptue, débarque et brise le chaos festif en renvoyant tout le monde chez soi. 

 

Shameless

 

Un matin comme un autre, Fiona est réveillée avant tout le monde et fait le tour des chambres afin que ses frères et sa soeur se lèvent. Ian et Lip se disputent l’accès à la seule salle de bains de la famille. Sur l’agenda collé au frigo, Fiona remarque qu’il faut payer l’électricité alors chacun met un peu d’argent dans une boite, mais il en manque encore. Lip, qui donne des cours de soutien, rajoutera un peu plus le soir même. De même pour Ian qui travaille à l’épicerie et Fiona qui va toucher sa paye. Carl se fait reprendre, lui aussi devra mettre sa part dans la boite, il est assez grand pour ça. Debbie quant à elle imite la signature de son père pour une sortie scolaire de Ian. Fiona récupère l’unique téléphone portable qui n’a plus beaucoup de crédit et lance une machine de linge. Machine dont elle doit bloquer la porte à l’aide d’une chaise. Le problème suivant concerne la garde de Liam, c’est finalement Debbie qui l’emmène avec elle à l’école et fera son exposé sur sa tâche de naissance.

 

Fiona arrive en catastrophe à son travail, elle est caissière dans un fast food situé dans un stade et fait ce jour-là un remplacement. Elle perçoit une conversation entre deux clients qui disent qu’ils ne la toucheraient pas à moins d’être doublement protégés.

 

Lip se rend chez Karen après les cours pour son cours de soutien. Il se heurte à la mère de celle-ci qui, effrayée par les germes provenant de l’extérieur, lui demande de mettre ses chaussures dans un sac plastique avant d’entrer. Le cours débute sur la table de la salle à manger alors que Sheila, la mère, cuisine à quelques mètres d’eux tout en regardant la télé. Lip, concentré, donne des astuces à Karen pour retenir les formules de physique. Pendant qu’il récite des phrases mnémotechniques, elle se laisse glisser sous la table et commence à lui faire une fellation. Il est gêné à cause de la présence de Sheila et précise à Karen qu’elle devra quand même payer, elle lui rétorque que les sciences l’excitent.

 

De retour chez lui, Lip se change et cherche à se débarrasser de son caleçon sale pour ne pas que Fiona le voie. La jeune fille débarque à ce moment dans la chambre, habillée pour sortir, à la recherche de déodorant. Veronica, la voisine, la rejoint et lui enlève l’étiquette de sa robe qu’elle compte rendre le lendemain au magasin. Fiona donne quelques consignes à Lip pour la soirée et s’échappe. Le jeune homme, toujours à la recherche d’une cachette, décide de mettre son caleçon derrière la commode. Quand il la penche, quelque chose tombe. C’est une chemise en carton recouverte d’images de femmes nues. Il sourit, mais son expression change lorsqu’il l’ouvre et voit des hommes nus. Il comprend alors que son frère Ian est gay. Celui-ci rentre au même moment de son entraînement militaire et Lip le regarde étrangement.

 

En boite, Fiona danse seule sous le regard d’un jeune homme. Lorsqu’un homme lui vole son sac, il le poursuit, mais n’arrive pas à rattraper le voleur. Lui, Fiona et Veronica se retrouvent sur le trottoir. Il se présente et propose de leur offrir à boire, mais le videur refuse de les laisser entrer malgré le fait qu’il ait vu ce qu’il s’était passé. Les insultes volent et Steve finit par le frapper avant que les trois ne s’enfuient en riant.

Retour chez les Gallagher. Carl dort, mais pas Lip et Ian. Ils discutent de leur journée, notamment celle de Lip. Il lui parle de la fellation de Karen tout en partageant un joint. Lip interroge son frère de manière détournée puis finit par lui montrer le dossier qu’il a trouvé plus tôt. Ils sont interrompus par le retour de Fiona, Veronica et Steve. Tous les enfants se regroupent dans le salon et font la connaissance de Steve qui se fait soigner par Veronica. Debbie est la plus froide envers lui.

Kevin, le petit ami de Veronica, les rejoint à son tour à la recherche de ses clés. Au début sur la réserve, il serre chaleureusement la main de Steve quand il apprend ce qu’il a fait plus tôt. Tous se moquent un peu de lui en disant qu’il est en sursis.

Fiona envoie tout le monde se coucher et Veronica et Kevin rentrent chez eux. Le jeune homme est surpris de voir la voiture de luxe de Steve, Veronica le baratine sur la vie qu’il leur aurait racontée avant de dire qu’elle ne sait pas d’où vient tout cet argent. 

Steve lit les consignes marquées sur le frigo quand Fiona redescend. Il lui demande si elle l’aurait remarqué s’il n’avait pas frappé le videur et elle le taquine en lui disant qu'elle ne l'a toujours pas remarqué. Alors qu'elle est en train de ranger, Steve l'attire à lui et commence à l'embrasser mais elle le repousse. Pour la convraincre, il lui raconte la première fois qu'il l'a vue danser tout en se rapprochant physiquement. S'en suit un échange de baisers passionnés, ils commencent à coucher ensemble quand ils sont interrompus par des coups à la porte.

Fiona s'enfuit à l'étage pendant que Steve, à moitié rhabillé, ouvre la porte. Un officier de police demande à la voir. Quand elle descend, deux officiers traînent Frank à l'intérieur de la cuisine. Il marmonne, ivre. Steve rencontre le père de Fiona pour la première fois et réalise que la vie de la jeune fille est plus compliquée qu'elle n'y paraît. Il se rhabille pour rentrer chez lui sous le regard déçu de Fiona. Arrivé à sa voiture, il surprend les garçons qui l'observent depuis l'étage.

Le lendemain, dans un motel miteux, Fiona arrive avec Liam dans une poussette. Elle vient faire un remplacement et garde son petit frère avec elle. Sa collègue lui promet de lui donner à manger en échange et lui dit qu'elle peut se servir en papier toilette.

A l'Alibi, Frank arrive sous le regard consterné de Kevin, le barman. C'est le jour de la pension d'invalidité et Frank se réjouit de pouvoir la dépenser. On apprend que Frank touche une pension qu'il ne devrait pas avoir et que, malgré la surveillance dont il fait l'objet, la fraude n'a pas été prouvée vu qu'il ne fait rien de ses journées. En apprenant que les gens qui sont dans le bar ont été récemment licenciés, il insiste sur le manque de stabilité dans le monde du travail et le stress que cela cause, tout en buvant sa bière. Kevin échange le chèque contre du cash mais en profite pour déduire l'argent que Frank lui devait. Frank s'en étonne à peine et dit à Kevin de lui ouvrir une nouvelle ardoise avant d'offrir une tournée générale. Une tournée qu'il ne payera pas.

Chez les Gallagher, Fiona lit le journal et boit son café appuyée sur la machine à laver qui est en marche et bouge plus que la normale. Sur la table, plein de rouleaux de papier toilette et la nourriture promise par sa collègue. On tape à la porte, quand elle s'éloigne, la machine s'arrête. Steve se trouve sur le pas de la porte et demande un rendez-vous à Fiona qui est surprise. Elle tente de l'éloigner en lui disant non mais il entre et insiste. Fiona a l'impression qu'il se sent obligé après avoir vu son père l'autre nuit. Steve lui explique qu'il n'est pas là que pour le sexe et qu'elle est la fille de ses rêves, ce qu'elle ne croit pas une seconde.

Lip les interromp et les garçons commençent à discuter mais Fiona le fait partir. Elle relance la machine et le remercie d'avoir essayé de récupérer son sac dans la boite de nuit et la suite... Elle explique qu'elle ne cherche pas de petit copain. Steve lui laisse alors son numéro pour le moment où elle sera prête.

Lip et Ian marchent sous la ligne de métro. Ian est angoissé mais Lip le rassure en lui disant qu'il n'a qu'à parler de sciences ou lire le cours. Ils arrivent devant la maison des Jackson. Sheila les accueille avec enthousiasme car Karen a eu un A à son dernier examen.

Dans la maison, Ian lit le tableau des éléments périodiques pendant que Sheila cuisine en suivant une recette à la télé. Seuls Lip et Ian sont assis à la table quand elle leur demande s'ils veulent à manger. Lip répond mais Ian est plus tendu. Ils refusent. Le père de Karen s'apprête à partir au travail mais s'étonne de leur présence et demande où est Karen. Lip lui répond qu'elle est dans sa chambre. Ian tente de se contrôler. Eddie va dans la cuisine récupérer son déjeuner, Sheila tente de lui faire deviner. Elle lui dit que s'il l'embrasse, elle le lui dira et il répond qu'il verrait bien en ouvrant la gamelle. En l'attrapant, il fait tomber une pomme qui roule de l'autre côté de la table où se trouvent les garçons. Eddie s'apprête à partir mais voit la pomme et la ramasse. Il voit alors Karen cachée sous la table et entre dans une colère folle quand il comprend ce qu'elle était en train de faire. S'en suit une course poursuite dans la maison sous le regard effrayé de Karen réconfortée par Sheila. Les garçons arrivent à sortir mais Eddie les menace de mort.

Retour chez les Gallagher, Lip s'est blessé au pied et ils ont raconté une histoire à Fiona pour expliquer ça. Elle les engueule et Veronica arrive pour prendre le relais et soigner Lip. Elle envoie Ian chercher des fournitures chez elle. Ian s'aprête à partir quand quelqu'un frappe à la porte. Il revient se cacher, Lip fait de même. Fiona part ouvrir en demandant ce qu'ils ont vraiment fait. Devant la maison, un livreur demande où il doit mettre la machine à laver neuve. Fiona réplique que ce n'est pas pour elle mais le livreur est formel la machine est pour les Gallagher et déjà payée.

Chez Veronica, Ian récupère ce qu'elle lui a demandé et va dans la chambre pour récupérer le paquet de cigarette. Il aperçoit alors Kevin, nu, qui dort sur le lit. Ian essaye de sortir rapidement mais Kevin lui demande de lui donner une cigarette avant de partir, ce qu'il fait en essayant de ne pas le fixer puis sort rapidement.

Lip descend dans la cuisine, aidé par Veronica qui lui donne quelques conseils. Ils découvrent la machine à laver entourée du reste de la famille. Il y avait un bouquet dans la machine ainsi qu'un petit mot de Steve.

Chez les Jackson, Eddie crie sur sa fille tout en récupérant ses affaires, des clowns disséminés dans toute la maison. Il blâme Sheila pour ce que leur fille est devenue. Sheila est désemparée mais Karen lui dit de le laisser partir. Elle finit par jeter une lampe-clown sur son père à travers la fenêtre.

Fiona, au téléphone, demande à Steve combien lui a couté la machine. Il refuse de lui dire car c'est un cadeau et elle veut qu'il viennent la récupérer. Elle dit qu'elle n'en veut pas. Elle est au motel, en train de bosser, toujours avec Liam en garde. Steve se trouve dans un garage de réparation de voitures. Steve demande si la machine fonctionne mais Fiona lui raccroche au nez ce qui fait naître un sourire sur le visage du jeune homme.

A l'épicerie, Ian range les pommes sur l'étalage. La propriétaire fait des réflexions à son mari mais Ian le défend. Elle supplie son mari de passer à la mosquée. Elle s'est convertie lorsqu'elle est entrée dans la famille mais le père de Kash la blâme du manque d'implication de son fils. Elle prend l'argent dans la caisse tout en parlant de leur famille. Elle récupère ses deux garçons et ils partent à la mosquée. Ian rigole du tempérament de sa patrone.

Le soir, Fiona descend prendre quelque chose à boire et voit Ian, assis sur le canapé, qui regarde Frank ronfler sur le sol du salon. Elle réalise qu'il l'a ramené. Ian lui dit alors que Frank le déteste et Fiona lui réplique qu'il est celui qui ressemble le plus à leur mère et que ça doit l'effrayer. Elle s'inquiète aussi de savoir s'il a l'argent pour sa sortie scolaire. Frank ne lui a rien donné alors Fiona lui fait les poches. Ian lui réplique qu'elle doit être fatiguée de penser à tout le monde et elle répond qu'au moins ça montre qu'on a besoin d'elle. Ian dit qu'elle s'est trouvé un job pour la vie avec leur boulet de père. Il part ensuite dormir, laissant sa soeur seule face à leur père. Fiona manque de pleurer mais se reprend aussitôt. Elle tente de réveiller son père mais rien n'y fait. Elle prend alors la main de celui-ci et se tapote l'épaule en se félicitant du travail qu'elle fait comme si c'était lui qui parlait. Elle le laisse là et part dormir. Debbie se glisse alors discrètement dans le salon et place un oreiller sous la tête de son père avant de lui souhaiter une bonne nuit.

Le lendemain matin, dans une rue enneigée, Fiona appelle Steve et lui demande de lui prouver que ce qu'il lui a dit n'était pas des conneries. Il lui raconte en détail ce qu'elle portait le soir de leur rencontre et ce qu'il a ressenti. Elle se demande pouquoi elle et pas une de ses copines et il lui répond que c'est parce qu'elle n'est pas pareil et qu'elle danse comme s'il n'y avait personne d'autre dans la pièce. Il lui dit que sa vie n'est pas simple mais qu'elle est authentique, qu'elle sait où elle va, qu'elle est différente de toutes les autres filles et qu'elle lui donne envie de profiter de la vie à nouveau.

Le soir, dans les rues de Chicago, Steve court à perdre haleine et monte sur les quais de métro à la recherche de quelqu'un. Quand le métro démarre, il pense qu'il l'a loupée mais Fiona se trouve sur le quai d'en face, dans toute sa simplicité et peu sûre d'elle. ils se retrouvent dans le tunnel et s'embrassent.

Dans un restaurant chic, Fiona et Steve partagent le dessert. La jeune fille lui dit que les gens comme lui sont trop habitués à faire ce qu'ils veulent. Lui demande ce que ça veut dire "les gens comme lui". Il tente de mettre les choses au clair avec un vrai/faux. Il touche juste dans ses propositions ce qui énerve Fiona car il va trop loin en la jugeant à son tour. Elle s'apprête à partir mais finalement fait demi tour.  Elle lui dit qu'elle préfère un gars qui saura s'amuser sans lui demander de s'excuser pour la manière dont elle vit et Steve lui rétorque qu'il ne lui a jamais demandé ça. Fiona reste silencieuse et Steve lui demande de l'attendre dehors pendant qu'il paye l'addition, ce qu'elle accepte.

Steve donne une enveloppe à la serveuse, récupère une veste de voiturier et sort rejoindre Fiona qui fume. Il lui donne sa veste et accueille un client qui vient déposer sa porshe avant d'aller dîner. La jeune fille le regarde partir au volant de la voiture, interloquée. Son téléphone sonne, c'est Steve qui lui explique qu'il n'achète pas de voiture de luxe mais qu'il les vend et qu'elles ne sont généralement pas à lui. Il revient en marche arrière devant le restaurant et lui demande si elle est prête à s'amuser. Fiona le rejoint dans la voiture et ils filent à vive allure dans les rues de Chicago.

Chez les Jackson, Lip aide Karen à mettre des planches de bois devant la fenêtre cassée. Sheila est dans ses pensées, elle réagit à peine quand sa fille lui parle. Elle leur propose des cocktails fortement alcoolisés. Lip demande ce qu'il se passera si son père le voit à nouveau chez elle. Elle lui dit que ça n'arrivera pas, qu'Eddie cherchait une excuse pour partir depuis des mois. Lip lui parle alors de Ian, elle lui répond qu'il n'était pas excité par elle.

Chez les Gallagher, Frank sort des toilettes et remarque la nouvelle machine à laver. Il vérifie qu'il est dans la bonne maison.

Lip arrive en courant à l'épicerie mais elle est fermée. Il fait alors le tour. Il surprend Ian et Kash en pleine action. Il s'énerve quand il réalise que son frère couche avec Kash et s'en va. De retour dans sa chambre après le boulot, Ian tombe sur Lip qui lui dit que Kash est marié et qu'il a des gamins, que c'est malsain qu'il lui achète des choses pour coucher avec lui. Ils commençent à se battre et Ian lui dit que lui aussi achète des choses à Kash et qu'il a tort. Il lui fait promettre de ne rien dire à personne car il n'a rien à se reprocher. Lip conclue la discussion avec une vanne sur les fans des Sox et s'en va.

Fiona et Steve rentrent dans la cuisine plongée dans la pénombre et présument que tout le monde dort. Ils commencent à s'embrasser quand la lumière s'allume. Frank fait son show. Fiona lui présente Steve et Frank s'amuse à le taquiner. Fiona rigole et dit à Steve d'ignorer son père. Le jeune homme tente d'écourter la soirée mais Frank s'empare des clés pour ne pas qu'il parte.

Fiona, Steve et Frank ont une conversation animée dans le salon. Ils boivent et fument sur fond de musique. Frank sort un speech que Fiona semble connaître par coeur sur les aides que Frank pourrait avoir. Il explique comment il a eu sa pension d'invalidité dans un abattoir à volailles en se faisant frapper dans les côtes par un poulet décapité volant. Steve rentre dans le jeu de Frank et celui-ci lui raconte comment la mère les a tous abandonnés malgré l'objection de Fiona. Frank s'arrête en entendant une chanson qu'il adore puis continue à déblatérer quand on frappe à la porte. Steve recupère les clés et va ouvrir. Kevin et Veronica entrent en râlant sur l'heure qu'il est. Ils changent ensuite la musique, sortent des verres et la fête commence. Tout le monde danse.

Au réveil, Steve et Fiona discutent et ont un moment complice. Liam s'est inscrusté dans leur lit.

Lip est à la recherche de Ian mais Carl lui dit qu'il était déjà parti à son réveil. Lip récupère le dossier de photos pornos gay. Il rejoint son frère qui écoute de la musique dans le van et lui demande comment ça peut l'exciter et être bon pour lui. Ian n'est pas amusé. Ils parlent du passé sexuel de Ian et les deux frères discutent plus posément. Leur lien se reserre.

Petit déjeuner dans la cuisine. Steve prépare, les enfants mettent la table et Fiona découvre la scène en se levant. Steve lui explique et on comprend qu'il a préparé tout ça en pensant que c'était l'anniversaire de Debbie, ce qui est faux. Fiona reprend les rênes tout en acceptant silencieusement ce petit déjeuner. Tout le monde s'installe autour de la table familiale. Frank est allongé sur le sol, ivre mort, un coussin sous la tête.

New York, une rue animée, la nuit. Des personnes discutent et boivent autour d’un feu.
Frank Gallagher est là et présente en voix off sa famille

Frank : Personne ne dit que notre quartier est le jardin d'Éden. Tu parles, certains disent même que Dieu a fui cet endroit comme la peste, mais c'est un chouette endroit pour nous... Pour mes enfants et moi.  Je suis fier d’eux, parce que je retrouve un peu de moi dans chacun de mes gamins. Fiona, elle m’aide vachement. Elle a toutes les qualités d’une mère, sauf que c’est pas une putain de folle furieuse

[On voit Fiona donner un kleenex à ses petits frère et sœur Carl et Debbie.]
Fiona : Soufflez !
Frank : Lip, malin comme un singe. Que des A et le tableau d’honneur. Ce gamin va vraiment faire quelque chose de sa vie.

[C’est au tour de Lip, poursuivi par la police.]
Policier : Toi, reviens ! Stop !

[Un adolescent, rieur, est montré ensuite. Il suit un entrainement militaire.]
Frank : Ian, studieux, consciencieux, ambitieux, un gamin qui bosse dur. J'ai aucune idée d’où ça lui vient d’ailleurs. Il veut entrer dans les paras. Il sait comment éventrer un ennemi avec un rouleau de pièces de 10 cents et une vieille chaussette.

[Au tour d’un jeune garçon, chahuté pas ses grands frères, Lip et Ian. Puis, dans sa chambre, équipé d’un poste de soudure, il s’apprête à faire une expérience avec un chat.]
Frank : Carl. Je sais pas grand-chose à propos de Carl. Si ! Il adore les animaux. Il ramène toutes les bestioles qu’il trouve à la maison. Il les prend avec lui dans sa chambre.

[Assise sagement à côté de sa grande sœur Fiona, Debbie regarde le feu. Puis dans sa chambre, elle vide une boite de quête sur son bureau et range des pièces dans une vieille chaussette.]
Frank : Debbie. Un cadeau du ciel, un vrai petit ange. Elle récolte de l’argent pour les enfants malades toute l’année et à la fin, elle leur en refile vraiment un peu

[Debbie s’occupe d’un bébé de couleur.]
Frank : Lui, ça va être une star. Je suis pas biologiste, mais il ressemble à mon parrain des alcooliques anonymes. Celui qui s’entendait si bien avec mon ex.

[A côté des enfants Gallagher, un couple qui s’embrasse. Dans leur chambre, le couple pratique toutes sortes d'expériences sexuelles.]
Frank : Kev et Veronica, des voisins fantastiques. Y a rien qu'ils ne feraient pas l'un pour l'autre. Ou qu’y s’ferait pas l’un à l’autre.
Kevin : Ça fait vraiment pas aussi mal que ce que je pensais.
Frank : Je savais pas à quel point ma vie sexuelle était pauvre avant que Veronica et Kev emménagent.

Au tour du père de famille de se présenter, une canette à la main.
Frank : Et moi, Frank Gallagher, père, professeur, mentor, capitaine de notre petit bateau. On a peut-être pas grand-chose, mais vous et moi on sait bien que ce qui compte le plus dans cette vie, c’est de savoir faire des fêtes qui déchirent !

Des voitures de police arrivent sur les lieux, phares et sirènes en action.
Policiers : allez, rentrez tous chez vous !
Frank : C’est bon, on fait pas de mal

C’est le matin, Fiona fait le tour des chambres de la maisonnée. Dans le couloir, elle ramasse des vêtements qui trainent.
Fiona : Il est 7 h 15, les monstres. - Allez. – Il est 7 h 15.

Debbie est déjà habillée et s’occupe de Liam.
Debbie : Oh, non. Moi aussi, je suis tombée.
Ian : Premier à la douche !
Lip : Je te l’ai déjà laissée hier ! – Fais chier !

Fiona prépare le petit déjeuner. Sur le frigo est affiché un planning. Elle passe ensuite une boite de sucre vide et la facture d’électricité pour que chacun mette le montant qu’il peut.
Fiona : Mince. L'électricité. Merde.
Lip : Ouais.
Ian : Attention !
Lip (en mettant un billet et passant la boite): L'électricité.
Ian (met un billet et passe la boite): L'électricité.
Carl (passe la boite): L'électricité.
Fiona : Non. Tu as une tache sur le devant de ton tee-shirt.
Ian : Voyage scolaire. Il faut que Papa signe.
Carl : OK.
Fiona : Bras en l’air

Fiona change le tee-shirt de Carl pendant que Debbie signe l’autorisation parentale de Ian. Puis Fiona met la machine à laver le linge en marche et bloque le hublot avec une chaise. Elle fait ensuite manger le bébé Liam.
Lip : Deb, c’est de mieux en mieux.
Fiona : Qui a le portable ?
Lip : C’est moi
Fiona : Il reste des minutes ?
Lip : Oui, 14.
Debbie : J'ai besoin d'un objet pour mon exposé.
Fiona : Combien il nous manque ?
Debbie : 18,30 $.
Lip : Je donne des cours après le lycée. Je pourrai rajouter 10 $
Ian : Super, et Carl a mis sa part ?
Debbie : T'as bientôt 9 ans. Va falloir commencer à y mettre du tien.
Lip : Ouais, trouve toi un autre job que piquer à la messe de Saint Timothé.
Fiona : Je remplace Candie. Je rajouterai ce qu’il faut.
Lip : Double steak pour moi
Ian : Fromage pour moi
Fiona : Faut que quelqu’un prenne Liam
Lip : J'ai un contrôle de maths.
Ian : Moi je bosse après l'école.
Debbie : Et mon exposé alors ?
Fiona : Montre leur sa tâche de vin. On dirait la Lettonie.

Les enfants partent à l’école, Lip emprunte le vélo d’un voisin qui essaie de le rattraper en vain, en colère.
Voisin : C'est mon vélo ! 

Fiona arrive au fast food d’un stade de hockey en attachant son tablier sur son uniforme.
Une serveuse : Candi est encore absente ?
Fiona : Bobby passe en procès aujourd’hui.
Serveuse : Ce gamin aura sa peau. Qu’est-ce qu’il a fait cette fois ?
Fiona : Il a tagué une voiture de police avec les flics à l’intérieur
Serveuse : Quoi ?
Fiona : Le hot dog XXL ?
Client 1 : Comment vous le savez ?
Fiona : Vision infra-rouge
Client 1 : Tu te la ferais pas elle ?
Client 2 : Ouais, mais avec 2 capotes parce que ce genre de meuf ça veut pas avorter 

Fiona les a entendus.
Lip arrive à la maison Jackson où l’attend Karen, à qui il doit donner un cours. La mère, Sheila, vient ouvrir
Lip : Bonjour. Je suis là pour aider Karen à réviser son examen.
Sheila : OK. Tes chaussures, par contre, il faut les enlever.
Lip : Quoi ?
Sheila : Je vais aller te chercher un sac en plastique. - Et voilà.
Karen : Elle a la trouille que les gens amènent des saletés à l’intérieur. Ça s’appelle la Molysmophobie.
Lip : Ha ! bien. OK, donc... si tu peux te souvenir de ça, la formule est très facile à apprendre. Une petite sorcière riche se penche en avant et elle pleure parce qu'elle a perdu une oreille et elle ne la retrouve plus.
Karen : Comment tu sais tout ça ?
Lip : C'est juste un truc que j'aime bien faire.
Karen : Comme un hobby ?
Lip : Non. Plus comme un plan.
Karen : La physique ?
Lip : Ouais. Ouais. Tu as déjà fait Newton ? J'en ai une super pour lui. Tout corps persévère dans l’état de repos ou de mouvement uniforme à moins que quelque force n’agisse sur lui et ne le contraigne à changer de…  ha ! 

Karen est passée sous la table et ouvre le pantalon de Lip qui se crispe. Sheila cuisine à côté d’eux mais elle semble ne s’apercevoir de rien.
Lip : Attends. Karen, je suis... Tu vas quand même devoir payer.
Karen : Comment ça, payer ?
ip : C’est pas du bénévolat, on me paye pour donner des cours
Karen : Je sais. La science ça m'excite.
Lip : OK. 

Karen continue sous la table.
Lip : Bon sang. 

De retour à la maison, Lip s’aperçoit que son caleçon est taché. Il le retire et le cache quand Fiona l’appelle.
Fiona : Lip, tu es là ? Je peux t'emprunter ton déodorant ?
Lip : Je me sers de celui de Ian
Fiona : Si je mets ça dans la machine avant de partir tu surveilleras ?
Lip : Je la ferai demain.
Fiona : Bon sang ça pue ici.
Lip : Désolé. J'ai besoin d'un de mes tee-shirts. 

Veronica Fisher entre dans la maison, elle vient chercher Fiona. Vernica veut enlever l’étiquette du magasin, mais Fiona l’arrête
Veronica : Fiona ! Faut qu’on y aille si tu veux pas aller en boite à pied
Fiona : 5 minutes. Regarde-moi. - Non, je dois la rendre demain.
Veronica : Je la remettrai. J’ai un pistolet à étiquettes à la maison.
Fiona : Quoi ?
Veronica : De quand je bossais chez T. J. Max. On décolle.
Fiona : Y a des hot-dogs en bas. Et des nachos.
Lip : Amusez-vous bien.
Veronica : Salut, Lip ! 

Ian arrive.
Ian : Salut, Veronica. Salut.
Lip : Salut. 

En boite. Un jeune homme regarde Fiona danser. Quand elle se fait voler son sac, il se précipite sur le voleur mais ne peut l’arrêter. Fiona, Veronica et Steve se retrouvent sur le trottoir, le voleur prend la fuite en voiture.
Fiona : Eh ! Mon sac ! Fait chier ! Mon sac ! Il a pris mon sac ! Merde. Enfoiré !
Steve : Désolé.
Veronica : ça c'était vraiment incroyable. Je te jure, c’est un des trucs les plus héroïques que j’ai jamais vus. T’as vu ce qu’il a fait ?
Fiona : Oui
Veronica : Stupide, mais héroïque.
Steve : Steve. Je m'appelle Steve. J'étais... sur le point de t'offrir un verre de toute façon.
Veronica : Elle adorerait ça.
Videur : Vous allez où comme ça ?
Veronica : Tu déconnes ?
Videur : Je vois pas son tampon ?
Veronica : Ecoutez moi ce bouffon ! Si tu faisais bien ton boulot, il aurait pas eu à le faire à ta place.
Videur : S’il a pas son tampon, il reste dehors.
Veronica : Dis moi que je rève ? Face de bite !
Videur : OK. Vous restez tous dehors.
Fiona : Et pourquoi ?
Videur : Drogue.
Veronica : Quoi ?
Fiona : Je te parie qu’en plus il est de mèche avec  ce type
Videur : Ta gueule, sale poufiasse.
Steve : Fais gaffe.
Videur : Ou tu feras quoi ?
Fiona : OK. OK, oublie ça. Stp, oublie ça. On se barre, on va prendre un taxi. Merci. Allez. 

Pendant que les filles s’éloignent, Steve frappe le videur qui veut le poursuivre. Ils s’enfuient tous trois en riant.
Chez les Gallagher, dans la chambre des garçons. Carl dort. Après s'être assuré que Carl a bien ses écouteurs sur les oreilles, Lip discute avec Ian.
Lip : Je me suis fait sucer aujourd’hui
Ian : On a le droit de faire ça avec des animaux ?
Lip : Par Karen Jackson.
Ian : Je te crois pas
Lip : Je te jure. Elle a eu un C en physique et besoin d'un B.
Ian : Mais tu... t'aurais pas attendu si longtemps pour me le dire.
Lip : Cinq heures.
Ian : C’est ça, t’es vraiment mytho
Lip : Va te faire foutre. Tu t’es déjà fait tailler une pipe ?
Ian : Une fois ou deux.
Lip : Ben, tu t’es pas précipité pour me le dire
Ian : Ouais, c’est sûr...
Lip : Non, parce que je croyais qu'on se disait tout. À moins que... tu te sois fait sucer par un mec.

Il lui rend le magazine porno gay qu’il a trouvé caché sous le lit d’Ian, dans l’après midi
Lip : Par exemple.

Fiona, Veronica et Steve sont dans le séjour des Gallagher. Debbie, Lip et Ian les rejoignent.
Fiona : Y a pas moyen. Lake Forest... Lake Forest c'est pas Chicago. Je plaisante pas, Steve. Tu es mort s'il pose les yeux sur toi. Et je veux dire mort.
Veronica : Je me suis presque pissée dessus quand tu l'as frappé.
Debbie : Salut.
Lip : Salut.
Steve : Vous êtes combien à vivre ici ?
Veronica : Je suis deux maisons plus loin, mais le vieux à côté est mort en mars, ce qui techniquement fait de nous les voisins d’à côté..
Steve : Tu es infirmière, Veronica ?
Veronica : Je l'étais.
Fiona : Sale menteuse.
Lip : En vrai, elle faisait le ménage à l’hosto, pots de chambre et caca de vieux.
Veronica : C’est vrai, mais on m'a proposé une place à l'école d'infirmière.
Fiona : C’est vrai, mais au final t’y es jamais allée ; ils l’ont virée parce qu’elle revendait leur matos sur eBay.
Veronica : Non, mais tu vas la fermer ? On le connaît à peine.
Steve : Steve.
Carl : Carl.
Lip : Lip.
Fiona : Debbie.
Steve : Comment ça va, Debbie ?
Debbie : Jolie montre.
Steve : Oh, merci. C’est une Vintage.
Debbie : Je connais ce genre de montre. 600 dollars ?
Fiona : Et Ian.
Steve : Salut. Dis moi, Debbie, pourquoi ils l'appellent Lip ?
Fiona : Son vrai nom, c’est Philip.

Kevin entre.
Kev : Yo, Veronica ! Tu as mes clés ? Qu'est-ce qu'il se passe ici ?
Veronica : Je te présente Steve. Il a cogné le videur du Purgatoire pour défendre mon honneur.
Fiona : Mon honneur.
Kev : Quel videur ?
Fiona : Jimmy Clifton.
Kev : Jimmy Cli... Bon sang, mec. Serre-la moi ! Respect !
Steve : En fait, il est resté planté là et il a rien …
Kev : Tu seras juste son 3e blessé grave. 3e ou 4e ? 4e. Ouais. Tu te dis qu’avec autant d'entraînement, il aurait dû déjà commettre un homicide. Comme la dernière fois, où son père n’était pas tout à fait mort.
Steve : Son père.
Kev : Ouais. 5 ans, avec une Monte Carlo de 87 avec 320 000 km au compteur. Putain de Monte Carlo !
Fiona : OK, allez, l'heure d'aller dormir. Au lit ! Allez.
Carl : Il est même pas minuit !
Fiona : Allez, allez, go ! Bouge, bouge, bouge, allez.
Kev : Laisse-moi te regarder une dernière fois, pendant que t'es encore vivant !
Veronica : Tiens. 

En sortant de la maison, Kev’ et Veronica passent devant la BMW de Steve.
Kev : Quoi, c'est la sienne ?
Veronica : Ouais, tu sais. Voiture de fonction.
Kev : Quel genre de boite ?
Veronica : Une start-up sur le net.
Kev : Combien il touche ?
Veronica : Quelques millions par an. Il a abandonné le lycée. Pris un boulot comme gardien dans cette petite firme. En moins d'un an il l'a rachetée. Eu son premier milliard à 20 ans. Deux Jaguars, des parts dans les Red Wings, 10 000 employés qui lui lèchent les bottes. "Oui chef. Non chef." Pourquoi il n'aurait pas un peu de classe ?
Kev : Tu viens de l'inventer.
Veronica : Quoi... ?
Kev : Pourquoi tu fais ça ?
Veronica : Ta tête !
Kev : Pourquoi ça te fait rire ? C'est pas drôle...
Veronica : Comment je saurais combien il gagne, pov’ tâche ?
Kev : Je ne suis pas une pov’ tâche.
Veronica : J'ai rencontré le gars il y a une heure.
Kev : Retire ce que t'as dit !
Veronica : Bonjour, enchantée de vous rencontrer. Je suis Veronica. Combien tu gagnes ?
Kev : Bah ça te dérangeait pas de le regarder torse nu, non ?
Veronica : Pas une seconde. En fait, si t'étais pas arrivé,  Fiona et moi étions sur le point de lui sauter dessus pour un plan à 3. Maintenant je suppose que je suis coincée avec toi.
Kev : Attends. Le plan à 3 avec Fiona, c'est possible ? Parce que tu sais, on peut en discuter.
Veronica : Quand tu le voudras... Je vais le faire, OK.

Dans la maison, Steve lit tous les pense bête de Fiona sur le réfrigérateur. Fiona descend des chambres.
Steve : Alors, c’est calme à l’étage ?
Fiona : Autant que possible.
Steve : Honnêtement, si je ne m'étais pas fracassé le crâne pour toi, est-ce que tu m'aurais remarqué ?
Fiona : Qui dit que je t'ai remarqué ?
Steve : Si, tu m'as remarqué.

Il attrape Fiona par le bras et l’embrasse.
Fiona : Je ne peux pas.
Steve : Tu sais que 90 % des problèmes dans le monde sont causés par des phrases de 3 mots. Je veux dire, on est en bonne santé et heureux, mais quand les gens demandent, on dit... "Pas trop mal." Tu sais la 1ère fois que je t'ai vue danser, il y a environ un mois à Crobar, je mourrais d'envie de t'offrir un verre. Tu sais d'habitude je suis timide donc je me dis... Je ne peux pas. Elle ne voudra pas. On ne pourra pas. Et ce soir je t'ai revue. Toutes les conditions étaient réunies pour m’offrir une seconde chance de faire bonne impression. Si tu veux que je m’arrête, dis le, je m’arrête.

Fiona ne répond pas mais l’embrasse à son tour.
Steve : Vas-y doucement, doucement. Doucement, doucement.

Il la déshabille et la prenant dans ses bras, il l’assoit sur l’évier. Puis ils se retrouvent au sol. Steve s’agrippe à un tiroir que Fiona pousse, lui coinçant les doigts.
Fiona : Presque... J’y suis presque.

A ce moment, des coups frappent à la porte et les interrompt. Fiona se précipite dans l’escalier vers sa chambre, tandis que Steve remet son pantalon pour aller ouvrir.
Tony : Fiona ?
Fiona : Merde. Merde, merde !
Tony : Fiona !
Fiona : Merde.
Tony : Fiona, tu es là ?

Steve ouvre, Tony, un policier est sur la porte.
Tony : Fiona est là ?
Steve : Elle est à l'étage. Je vais la chercher.

Il grimpe à l’étage, Fiona passe une veste.
Steve : Y a un flic qui te cherche.
Fiona : Reste là.

Le bébé Liam sort d’une chambre.
Debbie : Liam. Liam ?

En bas, Tony et un autre policier portent Frank complètement émêché et l’allongent par terre. Puis ils s’en vont. Frank s’endort aussitôt
Tony : Tenez-le éloigné des tapis, il faut que son pantalon sèche un peu.
Fiona : Merci, Tony.
Tony : Salut, Fiona.
Steve : C’est qui ce mec ?
Fiona : Mon père.
Steve : Tu le laisses là toute la nuit ?
Fiona : Il n’y sera plus demain matin.
Steve : Qui est le petit bout ? Liam ?
Fiona : Liam est mon frère.

Fiona l’aide à se rhabiller puis il s’en va. Devant sa voiture, il lève la tête vers la maison. A une fenêtre de l’étage, Carl, Ian et Lip le regardent partir. Il les salue de la main.

Le lendemain matin, Fiona et Liam dans sa poussette, entrent dans le local technique d’un motel. Une jeune femme, Rita, enlève son tablier et le donne à Fiona.
Fiona : Rita !
Rita : L'école d'Anne a appelé. Elle est malade. Tout est propre jusqu'à la 204. Je devrais être là dans 2 ou 3h.
Fiona : Raoul dira rien ?
Rita : Il a encore fumé. Il ne le saura même pas. Je fais des tamales ce soir. Je t'en réserve une douzaine.
Fiona : OK merci.
Rita : Adios... Et prends tout le papier toilette que tu veux.
Fiona : OK.

Fiona pose Liam sur un chariot de draps sales et le pousse vers les chambres.
Fiona : T'es prêt bonhomme ? C’est à nous de jouer, c’est parti. Allez à fond.

Frank entre dans l’Alibi Bar dont Kevin est le barman.
Frank : Kevin, je t'ai manqué ? Une bière et un whisky. Et... Billy, t'en as une ? Prends-en une !
Kev : Dégage, Frank.
Frank : Un stylo, M. l’aubergiste, c'est le jour de l'invalidité.
Kev : Ils ne t'ont pas encore chopé ? Je pensais qu'ils avaient un type qui te suivait partout avec une caméra.
Frank : Ils peuvent me suivre autant qu'ils veulent, mais, ils doivent me surprendre en train de faire quelque chose. Y'a foule ici.
Kev : Ça licencie chez Chrysler.
Frank : Tu vois ? C'est ça le problème quand tu bosses. Il y a trop d'instabilité. De stress ! Putain c'est quoi ça ?
Kev : Ce qui reste après avoir déduit ton ardoise du mois dernier.
Frank : Tu ferais mieux d'ouvrir un autre compte alors. Et une tournée pour tous mes amis au chômage.
Kev : Ho ! Vraiment ?
Frank : Tu déconnes ou quoi ?.

Appuyée sur la machine à laver en marche, Fiona boit un café quand on frappe à la porte.
Steve : Salut. Tu fais quelque chose vendredi ?
Fiona : J'ai un... J'ai une soirée.
Steve : Tu veux un cavalier ?
Fiona : Tu peux pas venir.
Steve : D’accord, soirée filles?
Fiona : T'es pas aussi désespéré.
Steve : Vouloir te revoir c'est être désespéré ?
Fiona : Non, te sentir obligé de le faire, c’est être désespéré. Allez, tu peux t'envoyer en l'air quand tu veux.
Steve : Donc je suis là juste pour tirer mon coup ?
Fiona : Ça t'a pas traversé l'esprit ?
Steve : Juste quand tu penses avoir trouvé ton âme sœur, son incontinent et alcoolique de père apparaît et gâche tout et elle t'en veut à toi ?
Fiona : Ton âme sœur ? On s’est envoyés en l’air, bourrés, sur le sol de ma cuisine. Plutôt triste.
Steve : Fais pas comme si tu ne me connaissais pas. T'étais pas si bourrée. Hey ! voilà Philip.
Lip : C'est le futur macchabée. Jimmy Cliton a appelé, il te cherche.
Steve : Pas d'école ?
Lip : Me suis fait arracher une dent.
Steve : Dent de sagesse ?
Lip : Carie.
Steve : Tu sais, c'est peu connu mais ne mâche pas juste d'un seul côté, car ça déforme ta mâchoire et donc tes hanches et ta posture
Lip : C'est scientifique?
Steve : Un fait scientifique.

Fiona fait signe à Lip de les laisser seuls. La machine à laver continue son programme bruyamment et le tambour la secoue violemment.
Lip : Continue de parler comme ça et tu vas avoir besoin d’un balai à chiotte comme brosse à dents
Fiona : Écoute, merci pour avoir essayé de récupérer mon sac et... le reste.
Steve : Le reste ?
Fiona : Suis pas en recherche. Pas maintenant.
Steve : OK. Est-ce que je peux laisser mon numéro pour quand tu voudras ?

Lip a décidé d’emmener Ian chez les Jackson en espérant que Karen arrivera à le faire changer d’orientation sexuelle.
Lip : Relaxe, OK ? Non, non, tu vas adorer.
Ian : Je... Je vais dire quoi ?
Lip : Tu n'as qu'à continuer de parler de sciences.
Ian : Je n'y connais rien en science.
Lip : Lis les éléments du tableau périodique. Cérium, erbium, plutonium.

Lip : Mme Jackson.
Sheila : Karen est toute excitée, elle a eu un A à son examen de physique. Karen ! Chérie, ton petit camarade est là !
Lip : C'est mon frère Ian.
Sheila :Je n'ai plus de sac plastique. Pourquoi vous ne laisseriez pas vos chaussures dehors pour qu'elles puissent respirer.

Plus tard, Les deux garçons sont installés. Karen est sous la table et s’occupe de Ian.
Ian (gêné): Erbium, cérium, praséodyme, magnésium...
Sheila : Les enfants, vous voulez des burritos maison au poulet au citron ?
Lip : Non merci, Sheila, ça va.
Sheila : Non ? Très bien.
Ian (gêné): Praséodyme, magnésium, sulfure...

Le père de Karen entre dans le séjour.
Eddie : Je pars bosser. Salut les gars. Où est Karen ?
Lip : Dans sa chambre. Elle cherche le lieu de naissance d'Isaac Newton sur Google Earth, je crois.
Sheila : Devine ce que je t'ai préparé pour ton déjeuner.
Eddie : Un coquelet avec des poires d'Asie ?
Sheila : Non.
Eddie : Du saumon sauvage et des carottes nouvelles.
Sheila : Non. Embrasse-moi et je te le dirai.
Eddie : Je le verrai quand j'ouvrirai cette foutue gamelle, OK ? OK, je suis en retard, Karen, chérie ! Je te verrai demain !

Eddie fait tomber une pomme. En se penchant pour la ramasser, il voit Karen sous la table en pleine action.
Eddie : Pourquoi elle est là-dessous ? Qu'est-ce qu'elle... cache ? Bon sang. Non... !

Eddie poursuit les garçons dans la maison pendant que Karen se réfugie dans les bras de sa mère.
Sheila : Mais arrête ! Ils ne font que réviser c’est tout !
Karen : Il a eu Lip !

Lip saute par la fenêtre pendant qu’Ian récupère leurs chaussures. Ils s’enfuient pieds nus.
Eddie : Plus vous irez loin, plus dure sera votre mort !

En sautant, Lip s’est foulé la cheville. Fiona examine son pied.
Fiona : Vraiment ? Une vieille dame dans le train ?
Ian : Les portes se fermaient sur son déambulateur, et Lip a mis son pied à temps pour...
Lip : Putain, Fiona !
Fiona : Je ne me souviens plus si c’est bon signe ou pas. À mon avis, vous avez encore sauté le tourniquet et il s'est tordu le pied en fuyant les contrôleurs.

Veronica arrive.
Veronica : Toujours surélever les extrémités ! Dégage avant qu'il fasse une embolie. Ça va Lip ?
Lip : Oui, mais s'il te plaît ne touche pas.
Veronica : OK. Essaye de bouger les orteils.
Veronica (à Ian): Chez moi, dans le frigo. 2 packs de glace. Placard au-dessus de l'évier. Ibuprofène liquide, antiseptique, bandages.
Fiona : On fait pas de radios ?
Veronica : Non. Il va poireauter aux urgences et pour quoi ? "Hématome au pied." Merci. On le savait déjà cinq heures avant. Pas question. Ma chambre, sur la télé.
Ian : Ouais.
Veronica : Paquet de clopes et briquet.
Ian : Ouais.

On tape à la porte, Ian revient en courant et se cache sous le lit en même temps que Lip.
Ian : Merde ! Je suis pas là ! Je suis pas là !
Lip : Tu nous connais pas Fiona !
Fiona : Vous avez fait quoi ? Vous avez fait quoi ?

Devant la maison, c’est un livreur qui apostrophe Fiona.
Livreur : Je la déballe ici ou on fait ça dans la cour ? Machine à laver Samsung.
Fiona : C'est pas moi.
Livreur : Gallagher, numéro 2119 ?
Fiona : Oui, mais c'est pas à nous.
Livreur : c’est déjà payé. Vous voulez que je la branche ou pas ?

Kevin est sur son lit, tout nu. Gêné, Ian essaie de prendre les cigarettes sans se faire remarquer. Kev’ l’appelle, Ian essaie de ne pas le regarder.
Kev : Tu vas où avec ça ?
Ian : C'est pour Veronica.
Kev : Donne-m'en une.

Veronica aide Lip à descendre dans le séjour après lui avoir bandé le pied. Tout le monde est déjà en bas, devant la machine à laver neuve.
Veronica : Doucement. C'est bon ? Glace et Antalgic. Évite de prendre appui dessus. Je croyais que t'avais pas un rond ?
Ian : Je te le confirme.
Fiona (un bouquet de fleurs à la main): Elles étaient dedans.
Veronica : Steve ?
Fiona : Ouais.
Veronica : Non... Qui est Steve ?
Fiona : L'autre nuit.
Veronica : Non...
Fiona : Je sais.

Chez les Jackson, Eddie rassemble ses affaires et s’en va.
Eddie : 15 ans ! ça fait 15 ans ! J'ai fait tout ce que je pouvais faire. Qu’est-ce que je t’avais dit ? Qu’est-ce que je t’avais dit ? Tu sèmeras et tu ne récolteras point. Elle a pas récolté ça de moi, je peux te le dire.
Sheila : Récolté quoi, qu’est-ce que tu as récolté encore ? Eddie, Eddie, Eddie. Je vais faire des efforts, je vais faire des efforts, je te le promets.
Karen : Maman, ne le supplie pas. S’il peut pas supporter ça ce batard n’en vaut pas la peine.
Eddie : Hey, tu honoreras ton père.
Karen : Va te faire foutre !
Eddie : N’essaie pas de me rendre responsable. Vous êtes votre propre pire ennemi, toutes les deux. On dit qu'un malheur n'arrive jamais seul. Là vous êtes deux ! Vous deux ! Elle est dingue !

Pendant son travail au motel, Fiona appelle Steve au téléphone.
Fiona : Allô ? T'as payé ça combien ?
Steve : Je te le dirai pas. C'est un cadeau. Tu t'es souvenu de mon numéro, on diait que ça a marché.
Fiona : La machine est dans la cour, on n'en a pas besoin, on n’en veut pas. Viens la chercher avant qu'elle commence à rouiller.
Steve : Ho, t’es sérieuse ?
Fiona : Non.
Steve : Est-ce qu’ils l'ont branchée ?
Fiona : Oui.
Steve : Elle fonctionne ?
Fiona : La couleur me plaît pas.
Steve : Donc tu l'as essayée.

Ian travaille dans une épicerie tenue par Kash et sa femme, Linda, une musulmane. Kash est le patron de Ian et son amant.
Linda : Fais-moi sentir ton haleine. Des chips au bacon !
Kash : Non.
Ian : C'est à moi.
Kash : Tu vois ? Depuis quand les chips au bacon viennent du cochon ?
Linda : Ian, c'est moi qui te signe tes chèques. C’est mauvais pour lui et mauvais pour toi. Si tu es assez stupide pour mentir pour lui.
Ian : C'est des chips avec du faux cochon. Des chips chimiques.
Linda : Dernier avertissement. Va à la mosquée pour que ton père arrête de dire qu'on ira tous en enfer. Et parle à ta mère.
Kash : Elle m’écoute pas. Je peux pas la forcer à prendre ses médocs.
Linda : Je veux pas que les flics me réveillent à 4 h du mat si elle se met à crier dans la rue que des agents de la CIA volent sa poubelle.
Ian : C'est déjà arrivé non ? Une seule fois. Il y a 4 ans, oui. Là elle est enfermée dans la cave pour se faire un casque en papier alu. J'en ai assez. Venez les garçons, on y va. Montez dans la voiture. Je dois emmener les garçons à la mosquée avant que tous les tapis soient pris. Fais en sorte que ta mère prenne ses anti-psychotiques. Non, pas de bonbons ! On y va. On va être en retard. Allez ! Et pas de ça ! On va être en retard, dépêchez-vous !

Le soir, en redescendant dans le séjour, Fiona trouve Ian dans un fauteuil, en train de jeter des pop corn dans la bouche ouverte de Frank, endormi sur le tapis..
Fiona : Rassure moi, t’as pas mis une fille enceinte ?
Ian : T'inquiètes pas. Il me déteste.
Fiona : Tu ressembles plus à maman qu’aucun d’entre nous. Ça doit lui faire peur.
Ian : Ah ouais ?
Fiona : Ouais.
Ian : Il a encore rien vu.
Fiona : Il t'a donné de l'argent pour ta sortie scolaire ?
Ian : Je me débrouillerai.
Fiona : Non. Pas question.

Fiona secoue les jambes de Frank et fait tomber des pièces. Ce qui fait rire Ian.
Ian : Tu dois en avoir marre de penser pour tout le monde.
Fiona : Au moins je peux. Ça prouve que je suis utile.
Ian : Sérieux, Fiona... Si tu veux être utile, ben... félicitations. Tu t'es trouvé un boulot à vie avec ce tocart.

Ian monte dans sa chambre. Restée seule, Fiona se met à pleurer en regardant son père. Puis elle le secoue sans arriver à le réveiller.
Fiona : Debout. Papa. Debout ! J’ai dit debout !

Puis, prenant la voix de Frank :
Bon boulot, Fiona. Je ne sais pas comment j'aurais fait sans toi. Merci pour tout ce que tu fais.

Avec sa voix : De rien Papa. Le plaisir est pour moi.

Fiona sort et éteint la lumière. Debbie descend en silence et glisse un oreiller sous la tête de son père.
Debbie : Bonne nuit, Papa.

Le lendemain, Fiona se décide à rappeler Steve.
Steve : Allô ?
Fiona : Si c'est pas des conneries, dis-moi comment j'étais habillée.
Steve : Hein ?
Fiona : La première fois que tu m'as vue si tu mens pas.
Steve : Haut noir avec des bordures dorées, jean noir brillant, chaussures fines... bracelets... Sandales. Avec les cheveux relevés. Des boucles d'oreilles dorées, qui m'ont fait sourire en se balançant. Une grosse montre, trop grosse, elle n’arrêtait pas de glisser mais tu étais magnifique. Et tu dansais à côté d'une fille rousse, qui portait une robe verte.
Fiona : Oui, Jenna. C'était son anniversaire. Donc tu la regardais, elle, car elle est bien plus belle que moi.
Steve : C’est vraiment ce que tu penses ?
Fiona : Ouais. Alors pourquoi pas Jenna ?
Steve : Parce que toi... tu es capable de dire ce genre de choses et pas Jenna. Jenna danse pour qu'on la mate, toi tu danses comme si tu étais seule. Tu n'as pas une vie simple Fiona, et tu ne peux pas l'arrêter parce que tu es authentique. Tu sais où tu vas, t'as pas besoin de chercher. Y a que des filles comme Jenna ici, et je les supporte pas. Tu as quelque chose de différent. Tu me donnes envie de vivre encore plus fort. T'es toujours là ? Fiona ?

Steve court rejoindre Fiona à sa station de métro. Il l’embrasse puis l’invite au restaurant.
Steve : Attends, attends. Explique-moi ce que j’ai bien pu faire qui t’a fait penser que j’étais quelqu’un de peu fiable. Peu fiable, c’est ça ?
Fiona : Les gens comme toi ont l’habitude d’arriver à leurs fins.
Steve : En par des gens comme moi, tu veux parler des gens comme quoi ? OK, attends, très bien. Oui ou non, tu dis juste d’accord ou pas d’accord. Ce mec croit que tout ce qu’il chie vaut de l’or. D’accord ou pas d’accord ?
Fiona : D’accord.
Steve : Il est trop généreux et ça m'énerve.
Fiona : D’accord.
Steve : Car je n'ai pas l'habitude de...
Fiona : Complètement d’accord.
Steve : Je n'ai pas l'habitude qu’on s’occupe de moi. OK ? Donc je ne respecte plus les mecs comme Steve parce que les mecs différents de Steve ou les mecs diamétralement opposés à Steve ont toujours fini par me quitter. Donc, décider qu’il est trop bien éduqué ou qu’il a beaucoup trop d’argent est socialement plus acceptable que me demander par exemple, pourquoi tous les mecs que je rencontre, me traitent comme une merde.
Fiona : Va te faire foutre.
Steve : C’est une question
Fiona : Va te faire foutre.
Steve : Pas d’accord ?
Fiona : Je suis d’accord
Steve : Il a une vie facile.
Fiona : Complètement
Steve : Et tu préfères un type qui en a bavé
Fiona : Peut être que oui
Steve : Genre qui sort des quartiers de haute sécurité d’une prison ?
Fiona : S'il savait s'amuser, alors oui.
Steve : Fiona, c’est comme ça qu’on m’a éduqué.
Fiona : Et moi, je dois m’excuser d’avoir été éduquée autrement ?
Steve : Mais qui te demande des excuses ?
Serveuse : On a terminé ici ?
Steve : On y travaille. Tu veux bien m’attendre dehors pendant que je paye l'addition ?
Fiona : J’y vais.

Fiona se lève, Steve reste avec la serveuse.
Steve : Il est en pause ?
Serveuse : Dans moins d’une minute.

Il glisse une enveloppe à la serveuse qui lui ramène la veste uniforme de l’employé parti en pause.

Fiona attend Steve dehors. Elle le voit sortir, portant une veste de voiturier. Il pose sa propre veste sur le bras de Fiona, puis récupère la clé du propriétaire d’une jaguar. Ce dernier entre dans l’établissement. Steve monte au volant de la Jaguar qui démarre.
Steve : Bonne soirée Monsieur.
Conducteur : Merci.

Le portable de Fiona sonne, c’est Steve.
Steve : Je suis pas vendeur de voitures, enfin si, je vends des voitures. Mais les voitures que je vends, c’est pas les miennes.

La Jaguar fait marche arrière et s’arrête devant Fiona.
Steve : Tu veux toujours t'amuser Fiona ?
Fiona (en le rejoignant) : Fonce

Chez les Jackson, Lip est venu mettre du contreplaqué devant la fenêtre à travers laquelle il est passé.
Karen : Maman, on doit mettre nos chaussures. Il y a du verre par terre. Lip pourrait boire quelque chose.
Sheila : Oh, oui. Désolée, Lip.
Lip : Pas grave.
Sheila : Je suis ailleurs aujourd'hui, hein, Karen ? Je pourrais faire des cocktails. Il y a de la tequila. Mais je n'ai plus de citron. Mais il y a du gin fizz.
Karen : Deux cocas, ça ira Maman.
Sheila : Et des bières ?.
Lip : Super, Sheila. Merci. Et si jamais ton père revient et me voit ici ?
Karen : Il reviendra pas.
Lip : C'est ma faute.
Karen : Il cherchait un pretexte depuis des mois.
Lip : Tu penses quoi de mon frère ?
Karen : Ian ?
Lip : Ouais.
Karen : Il a l'air gentil.
Lip : Oui mais... Il était au garde-à-vous ? Est-ce qu'il bandait ?
Karen : T'as déjà essayé de jouer au billard avec une corde ?
Sheila : Voilà

Chez les Gallagher, Frank découvre la machine à laver neuve. Il n’en croit pas ses yeux. Lip se rend dans l’épicerie de Kash. La boutique est fermée, il entre par l’arrière. Kash et Ian, gênés font semblant d’être en plein rangement.
Lip : Eh, Kash ? Eh, Kash !
Kash : OK, tu empiles le beurre, je ferai les snacks. Bon sang, Lip, tu m’as fait peur.
Lip : Pardon, pardon, Kash. Merci pour les outils.
Kash : Quand tu veux. Tant que tu les ramènes.
Lip : Ouais. Tu plaisantes. Quoi... Tu le baises lui ?
Kash : Putain.

Déçu, Lip sort. Ils s’aperçoivent alors qu’ils ont interverti leurs chaussures dans leur hâte pour se rhabiller.

Le soir, dans leur chambre. Ian pose ses chaussures.
Lip : Il te les a achetées, non ? Ces chaussures. Il est marié ! Il a des gosses ! Il t'a acheté quoi d'autre ?
Ian : Des bricoles. De temps en temps.
Lip : Ça te rend heureux, au moins ? Tu te sens comment, hein ? A te faire sauter pour du pognon.

Ian se jette sur Lip, ils se battent.
Ian : Écoute-moi bien, débile ! Tu crois que tu sais tout, mais t'y connais que dalle ! Demande-moi ce que je lui ai acheté ? Demande ! Des CDs, des dizaines de CDs ! Des trucs qu'il avait jamais entendus, qu'il pourrait aimer, car je veux qu'il aime les mêmes choses que moi et des tickets pour les Sox pour son anniversaire. Comment tu te sens, Lip ? Comme quelqu’un qui sait rien, connard de mes deux ? Maintenant retourne voir Kash et promets lui que tu ne le diras à personne, car il a rien fait de mal, rien.
Lip : Un faux Musulman, qui trompe sa femme blanche fondamentaliste avec un petit PD. Ça en dit plus sur les fans des Sox que sur le reste d'entre nous.

Fiona entre dans la maison avec Steve. Ils aperçoivent Frank, assis sur la machine à laver, lorsqu’il allume la lumière.
Fiona : Je crois que tout le monde dort.
Frank : Je vous ai eus ! Qui va à la chasse perd sa place.
Fiona : Salut Papa. Je te présente Steve.
Steve : Non, non, on s'est déjà rencontrés, mais vous n'étiez pas...
Frank : Dis moi combien tu pèses ?
Steve : Je ne sais pas.
Frank : Ça m’irait bien ces fringues.
Fiona : Tu peux aussi l’ignorer si tu veux. Quant à toi, bouge de là.
Steve : Je crois que je vais te laisser aller dormir. Mais merci. C'était sympa.
Fiona : Ouais.
Steve : Pas vrai ?

Frank empêche Steve de sortir, il ferme la porte à clé et joue avec.
Frank : Ho, non, non, Qui a payé ça ?
Steve : Qu’est-ce… Putain, il a pris quoi là ?
Fiona : Il pense avoir acheté de l'Ecstasy, mais le seul dealer du coin qui lui fait crédit est schizophrène.

Plus tard, attablés avec une bouteille de bière.
Frank : La question c’est pas de savoir ce que je crois. C'est un fait. Je te dis que si j’étais un parent isolé,
Steve : Mais vous êtes un parent isolé ?
Fiona : "Mais si j'avais des nichons"
Frank : Mais si j'avais des nichons, Steve, ils doubleraient l'argent. Si tu es un gars, ils ne veulent pas en entendre parler.
Steve : Ha oui, oui, genre, prouvez nous que vous cherchez du travail, bla bla bla…
Fiona : Il est en invalidité, tu parles !
Steve : Pour quoi ?
Frank : Une tragédie. J'ai donné toute ma vie pour cette boite.
Fiona : T'as bossé une semaine.
Steve : Qu’est-ce qu’il s'est passé?
Frank : Un abattoir pour la volaille. Très dangereux comme boulot. Je faisais ce que j’avais à faire sans me méfier, quand tout à coup je suis violemment heurté aux côtes par un poulet volant sans tête. J'ai eu de la chance il a failli me louper. Et à quoi est-ce que j’ai droit pour tous les préjudices subis ?  A être suivi partout où je vais par une caméra vidéo. Où est la confiance, Steve ? Elle est où cette union sacrée entre employeur et employé ? C’est fini, Steve. Ça existe plus.
Steve : Comment un invalide peut travailler avec des gosses de cet âge ?
Frank : Mais bien sûr ? Merci beaucoup ! Exactement ! Excellent ! Excellent. Et sa mère, alors, que Dieu ait son âme…
Fiona : Papa, s’il te plait!
Frank : Elle ferait mieux d'être morte.
Fiona : Ferme la !
Frank : Attends. Un petit bébé de quatre mois. Une gamine de 14 ans qui venait de se faire opérer de l’appendicite, Lip avait 11 ans, Ian 10 ans, une gosse de sept ans, un petit de cinq ans. Et un super Astro Van. Couleur bleu, bleu Calypso. Quelle est la seule chose dont j’ai besoin, juste un mot, une seule chose.
Steve : La stérilisation ?
Frank : La stabilité.
Steve : De la stabilité.
Frank : Sta-bi-li-té. Et tu vois, qu’est-ce que j’aurais dû … Oh putain ! J’adore ce morceau. Houuuu houuuuu… ♪♫♫  Hé, sérieux, franchement, qu’est-ce que je pouvais faire Steve ?
Fiona : Disparaître pendant 3 semaines ?
Frank : J'ai fait une dépression.
Fiona : Tu es parti te bourrer la gueule !
Frank : J'ai eu... tu vas la fermer, oui ?... une dépression nerveuse.

On tape à la porte.
Fiona : Papa, donne les clés !
Frank : C'est ça... OK. C'est... Excuse.  (à l'oreille de Fiona) : Je l'aime bien.

Kevin entre, en colère, Veronica à sa suite avec une bouteille. Elle va chercher 2 verres dans un placard.
Kev : Est-ce que vous avez une idée de l'heure qu'il est
Steve : Pardon. C'est Frank
Veronica : Yo.
Kev : Frank, qu’est-ce que je t’ai dit ?
Frank : Nous y voilà. Les voisins de l'enfer.
Kev : Le jour où tu commenceras à payer ton loyer comme nous tous, tu écouteras les merdes que tu voudras.. Mais si tu as envie de mettre du son à cette heure là, t’as intérêt à passer à des trucs qui nous plaisent. OK ?

Il change la musique, tout le monde se met à danser.

Le lendemain matin, dans la chambre de Fiona. Liam est caché sous la couette.
Steve : C’est ton père qui m’a dit de monter. Il m'a filé une capote.
Fiona : Il doit vraiment bien t'aimer. D’habitude, il offre juste un préservatif buccal. Liam est là quelque part.
Steve : Les enfants ne se réveillent pas ?
Fiona : Tu te réveillerais toi ?

Dans la chambre des garçons.
Lip : Carl, t'as vu Ian ?
Carl : Déjà parti quand je me suis levé.

Lip récupère le bouquin porno gay sous son matelas et descend dans le jardin rejoindre Ian qui écoute de la musique dans le van.
Lip : Comment ça peut t’exciter ? Ou, et ça… comment … ça peut te plaire ?
Ian : Tu sais ce qui n'est pas drôle ? Toi. T’es lourd.
Lip : Y en a eu d'autres avant Kash ?
Ian : Un seul.
Lip : C’était qui ?
Ian : J’ai pas l’intention de te le raconter.
Lip : Tu peux me rappeler une seule fois où je t'ai laissé tomber ?
Ian : Ce mec, à l'école.
Lip : Ouais ?
Ian : Bon d’accord, j’imagine que je peux t’en parler maintenant vu qu’il est parti depuis un bon moment. Roger Spikey.
Lip : Roger Spikey ? Putain, Roger Spikey ? La bite de cheval ? Celui qui était monté comme un taureau, c’est lui qu’a lancé la rumeur ?
Ian : C'est pas une rumeur.
Lip : Ça c'était un peu gay. Ce que tu viens de faire avec tes sourcils. Tu dois surveiller ça.
Ian : Va te faire foutre, OK.
Lip : Mais sérieux, tu la prends dans le cul ? Et tu t'habitues à ça ? Non, parce que justement, le principe du système digestif c’est de fonctionner en sens unique, ça sert qu’à ça.
Ian : Ça sert qu’à ça, genre, genre on nous a mis des poumons juste pour cloper, c’est ça ?

Ils rient tous les deux et se regardent affectueusement.

Plus tard, chez les Gallagher, un petit déjeuner joyeux réunit les enfants autour de Steve dans la cuisine, lorsque Fiona descent de l’étage.
Ian : C'est super chaud !
Lip : Le lâche pas, stp, le lâche pas. Le lâche pas !
Debbie : Oh, mon Dieu, oh mon Dieu.
Lip : Les saucisses ont l’air trop bonnes.
Debbie : J'ai pas mangé d'œufs depuis longtemps.
Steve : Quelqu'un a déjà pris des pancakes ?
Fiona : C'est quoi tout ça ?
Steve : Debbie est la seule personne que je connaisse, qui se lève plus tôt que moi. Je prends jamais de p'tit déj', elle m’a dit que c’était son repas préféré. Alors, comme c'est son anniversaire...
Fiona/Lip/Ian : C'est pas son anniversaire.
Debbie : J'ai jamais dit ça, j’ai dit que j'aimerais que ça le soit.
Steve : Ah oui, qu’elle aimerait que ça le soit, désolé. Debbie, j’ai mal entendu, j’ai le tympan droit niqué par la batterie
Fiona : Vous avez quinze minutes à partir de maintenant.
Lip : Ouais, ouais.
Fiona : Ian, Lip, vaisselle. Debbie, Carl...
Lip/Ian :  C’est toujours nous Fiona.
Carl : Ouais.
Fiona : Sortez les poubelles.

Steve les regarde en souriant, il a l’air heureux.

 

Chicago, a busy street at night. People are talking and drinking around a fire.
Frank Gallagher is introducing his family.

Frank : Nobody's saying our neighborhood is the Garden of Eden. Hell, some people say God avoids this place altogether, but it's been a good home to us... to me and my kids, who I'm proud of, 'cause every single one of them reminds me a little bit of me. Fiona, my rock, huge help. Has all the best qualities of her mother, except she's not a raging psycho bitch.

Fiona gives a handkerchief to Carl and Debbie.

Fiona : Blow.

Lip runs away followed by the police.

Frank : Lip, smart as a whip. Straight "A"s and the honor roll. Boy's definitely going somewhere.

Cop : You, come back! Stop!

Ian is training to become a soldier

Frank : Ian, industrious, conscientious, ambitious, incredible work ethic. Don't have a clue where he got that from. Wants to be a paratrooper. Knows how to disembowel an enemy with a roll of dimes and an old gym sock.

Carl is with Lip and Ian. Then he tries a new experience with a cat and a soldering iron.

Frank : Carl. Uh, I don't really know that much about Carl. Oh, loves animals. Always dragging home some poor stray he found, taking them up to his room.

Debbie is next to her sister around the fire. Then, in her room, she hides coins in an old sock.

Frank : Ah, Debbie. Sent by God, total angel. Raises money for UNICEF year-round, some of which she actually turns in.

Then Debbie is caring of a black baby.

Frank : Liam, going to be a star. I'm no biologist, but he looks a little bit like my first sponsor. He and the ex were close.

Next to the Gallaghers, Kev and Veronica are kissing. Then, in their room, they make some sexual experiences.

Frank : Kev and Veronica, fantastic neighbors. There's nothing they won't do for each other. Or to each other. That didn't hurt half as much as I thought it would. I never realized how little sex I was having till V and Kev moved next door.

Now, Frank is introducing himself, with a beer in his hand.

Frank : And me, Frank Gallagher, father, teacher, mentor, captain of our little ship. We may not have much, but all of us, to a man, knows the most important thing in this life... we know how to fucking party!

Suddenly, Police arises. We hear a sounf of a hooter.

Cop : No! Go home !

Frank : Fuck you, man!

 

**********   OPENING   **********

 

In the morning, Fiona is waking everybody up.

Fiona : 7:15, monkeys. Come on. Oh, no. 7:15.
Debbie : Oh, no. I fell down.
Ian : First shower!
Lip : You had it yesterday. Fuck!

In the kitchen, she’s making the breakfast, and she realize she didn’t pay the electric taxes.

Fiona : Shit. Electric.
Lip : Yeah.
Ian : Coming through.
Lip : Electric.
Ian : Electric.
Carl : Electric.
Fiona : No. You've got a Happy Meal on the front of that shirt.
Ian : Oh, um, field trip. Need Dad's signature.
Carl : Okay.
Fiona : Arms up.
Lip : Wow, Deb, that's getting really good.
Fiona : Who's got the phone?
Lip : I got it.
Fiona : Any minutes left?
Lip : Uh, 14.
Debbie : Hey, I need something for show-and-tell.
Fiona : How much are we short?
Debbie : $18.30.
Lip : Oh, I'm tutoring after school. I should be able to kick in like ten more.
Ian : Hey, did, uh, Carl put in any?
Debbie : You're almost nine. You're going to have to start pulling your weight.
Lip : That's right, and get a real job, not just dipping into the collection plate at St. Tim's.
Fiona : I'm filling in for Candi. I can cover the rest.
Lip : Extra kraut on mine.
Ian : Cheese on mine.
Fiona : Somebody's got to take Liam.
Lip : Uh, I got a calculus test.
Ian : I'm working after school.
Debbie : Show-and-tell?
Fiona : Show them the birthmark on his back. It looks like Latvia.

Everyone is running in the street to go to school. Pil steals a neighbor’s bike.

Neighbor : That's my fucking bike!

 

Fiona arrives at work.

Waitress : No Candi again?
Fiona : Bobby's got a bail hearing.
Waitress : That kid's going to be the death of her. What is it this time?
Fiona : Tried tagging a cop car with the cops still in it.
Waitress : What?
Fiona : Who's got the jumbo dog?
Customer 1 : How'd you know?
Fiona : X-ray vision.

Fiona hears the conversation between two guys.

Customer 1 : Hey. Would you tap that ass?
Customer 1 : Once, if I double-bagged it. Project girls don't abort.

 

Lip arrives to the Jackson’s, to help Karen with tutoring. He knock at the door.

Lip : Uh, hi. I'm here to help Karen study for her midterm.
Sheila : Okay. You have to take your shoes off.
Lip : What?
Sheila : I'll get you a plastic bag. Here you go.

In the dining room, Lip and Karen are studying.

Karen : She's got this thing about people bringing dirt in the house. Molysmophobia.
Lip : Right. Okay, so, um... if you remember it like this, the... the formula is completely visible. Um... okay. Midget naked witch is bending over, and she's crying 'cause she lost one ear and she can't find it.
Karen : How do you know all this?
Lip : Uh, just something I like to fool around with.
Karen : Like a hobby?
Lip : Uh, no. More like a plan.
Karen : Physics?
Lip : Yeah, yeah. Have you done Newton's first? I've got a great one for that. "Everybody continues in a state of rest or uniform motion unless acted upon by an external... force."

Suddenly, Karen goes to under the table, who makes Lip in an uncomfortable situation.

Lip : Uh, hang on. Karen, I'm, uh... I'm still going to have to charge you for this.
Karen : Charge me?
Lip : Yeah, this isn't charity. I get paid for tutoring.
Karen : I know. Science just turns me on.
Lip : Okay. Jesus.

 

Lip is in his room to change his clothes. He wants to hide his underpants behind the chest of drawers and hi finds a magazine. Fiona arrives.

Fiona : Lip, you in there? Lip. Can I borrow your deodorant?
Lip : I'm using Ian's.
Fiona : If I stick this in the washer before I go out, keep an eye on it?
Lip : Uh, do it tomorrow.
Fiona : God, it stinks in here.
Lip : Oh, sorry. There's a shirt I need.

Veronica arrives.

Veronica : Fiona! We need to go if we're going to get a ride to the club.
Fiona : Hey, five minutes. Look at me. No, this has got to go back tomorrow.
Veronica : I'll put it back on later. I have a tag gun at home.
Fiona : What?
Veronica : From when I worked at T.J. Maxx. Let's go.
Fiona : Hot dogs downstairs. Nachos, too.
Lip : Have fun.
Veronica : Bye, Lip!

Ian arrives

Ian : Hey, Veronica. Hey.
Veronica : Hey.

 

At the discotheque, Fiona is dancing, looked by a guy. Suddenly, someone steals her purse.

Fiona : My purse! Fuck! My purse! That guy just took my purse! Shit. Hey! Hey! Assholes!
Steve : Ah, sorry.

In the street.

Veronica : That was fucking incredible. Truly, honestly, one of the most heroic things I've ever seen. Did you see him? Stupid, but, man, heroic.
Steve : Uh, Steve. Uh, my name is Steve. Uh, I was... going to offer to buy you a drink anyway.
Veronica : Oh. She'll take a drink.
Security : Hey, where do you think you're going?
Veronica : Are you serious?
Security : Where's his stamp?
Veronica : Can you believe this joker? If you were doing your job, he wouldn't have had to.
Security : No stamp, no reentry.
Veronica : Is he for real? Fat prick.
Security : Fine. You're all barred.
Fiona : For what?
Security : Uh, drugs.
Veronica : What?
Fiona : He probably let them get away 'cause he knows them.
Security : Shut up, skank.
Steve : Watch your mouth.
Security : Or you're going to do what?
Fiona : Okay. Okay, forget it. Please, forget it. Okay. Come on, let's... let's get a cab.

Security : Thank you.
Fiona : Come on.
Steve : Oh, shit!
Veronica : Watch it!
Security : Hey, fucker!

They run away over the street.

 

In Ian and Lip’s room, the 2 brothers are in their beds.

Lip : Got a hummer today.
Ian : What's the law on sex with pets?
Lip : From Karen Jackson.
Ian : No way.
Lip : Yeah, yeah, yeah. She got a "C" in physics. Needed a "B."
Ian : Or you, uh... you wouldn't have waited this long to tell me.
Lip : Oh, five hours.
Ian : Okay, you're full of shit.
Lip : Fuck you. You ever have a knob job?
Ian : Once or twice.
Lip : I didn't hear you rushing to tell me.
Ian : : Yeah, well.
Lip : I mean, I thought... we tell each other everything. Unless... You got sucked off by a guy.

He gives his brother the magazine he found sooner.

Lip : For instance.

In the living room, Veronica treats Steve’s injuries.

Fiona : No way. Lake Forest... Lake Forest is not Chicago. I'm not kidding, Steve. You are dead if he ever lays eyes on you. And I mean dead.
Veronica : I nearly peed myself when you hit him. Well, I did a little.

The kids just woke up.

Debbie : Hey.
Lip : Hi.
Steve : Wait, how many of you guys live here?
Veronica : Not me, I'm one down. But the old guy next door died in March, which I guess technically makes us next-door neighbors.
Steve : So you're a nurse, Veronica?
Veronica : Used to be.
Fiona : Lying bitch.
Lip : She worked housekeeping at Cook County, bedpans and shit-sheets.
Veronica : Fine. But I was offered a place in the nursing school.
Fiona : Fine. But it never happened. They fired her for selling medical supplies on eBay.
Veronica : Will you shut up? We don't even know him.
Steve : Steve.
Carl : Carl.
Lip : Lip.
Fiona : Debbie.
Steve : How you doing, Debbie?
Debbie : Nice watch.
Steve : Oh, thanks. Panerai.
Debbie : What'd that set you back, about six bills?
Fiona : Plus, Ian.
Ian : Hey.
Steve : Hey, Debbie, why do they call him "Lip"?
Debbie : His real name's Philip.

Kev arrives.

Kev : Yo, Veronica! You got my keys? What's going on here?
Veronica : This is Steve. Decked the bouncer at Purgatory to defend my honor.
Fiona : My honor.
Kev : Yeah? Which bouncer?
Fiona : Jimmy Clifton.
Kev : Jimmy Cli... Well, Jesus, man, put it there! Respect!
Steve : Guy just stands there, doesn't really do anything.
Kev : Yeah, you'll be his third conviction. Third or fourth? Fourth. Yeah. I mean, after that much practice, you would think the man would have manslaughter down by now. No more fuck-ups like last time, like leaving his dad still breathing.
Steve : His dad.
Kev : Yeah. Five years, over an '87 Monte Carlo with 200,000 miles on the odometer. Fucking Monte Carlo!
Fiona : Okay, come on, time for bed. Up the wooden hill. Come on.
Carl : It's not even midnight yet!
Fiona : Aw, man. Come on, come on, go!
Debbie : Already?
Fiona : Shut up. Move, move, move, move, come on.
Kev : Yeah, let me take one last look at you, while you're still alive!
Veronica : Here.

In the street, Kev and Veronica go home.

Kev : What, that's his?
Veronica : Yeah. Well, company car.
Kev : What kind of company?
Veronica : Internet startup?
Kev : Earning what?
Veronica : Couple mil a year. High school dropout. Got a job as a janitor in this small tech firm. Within a year, he owned it. Made his first billion by 20. Two Jags, controlling interest in the Red Wings, 10,000 employees kissing his ass. "Yes, boss. No, boss." Why shouldn't he ride around in style?
Kev : Oh, you just made that up.
Veronica : What...?
Kev : Why do you do that?
Veronica : Your face!
Kev : How is that even funny? It's not even funny...
Veronica : How the fuck would I know how much he earns, you twisted dumb prick?
Kev : I'm not a dumb prick.
Veronica : Kevin, I just met the guy an hour ago.
Kev : Take back "dumb prick"!
Veronica : Hi, nice to meet you. I'm Veronica. What's your pre-tax income?
Kev : Well, you sure didn't mind watching him take his shirt off, now, did you?
Veronica : Not one bit. In fact, if you hadn't walked in, Fiona and I were going to knock him down and tag-team him. Now I guess I'm stuck with you.
Kev : Hold on. The Fiona tag-team, is that an option? 'Cause you know, you can throw that in the mix... Anytime you wanna do it, too... I'll be doing it, all right...

In the kitchen, Steve is waiting for Fiona.

Steve : All quiet up the "wooden hill"?
Fiona : As quiet as it ever gets.
Steve : Straight answer: if I hadn't busted my skull for you tonight, would you have looked at me twice?
Fiona : Who's saying that I looked twice?
Steve : Oh, you did, then.

He kisses her.

Fiona : I can't.

Steve : You know, 90% of the world's problems are caused by tiny words that come in pairs. I mean, we're healthy and we're happy, but when people ask, we say... "Not bad." You know, the first time that I saw you dancing, about a month back at Crobar, I was desperate to buy you a drink. You know, normally I'm shy, so I told myself: I can't. She won't. We wouldn't. And then tonight I see you there again. All the indications being that I'm getting... a second chance to make a good impression. Tell me to stop, and I'll stop.

Fiona Kisses him.

Steve : Take it slower, slower, slower, slower. Slower. Slower. Slower.
Fiona : Almost... almost...

While they have sex, someone knocks at the door.

Tony : Fiona ?
Fiona : Shit. Shit, shit!
Tony : Fiona, are you home?
Fiona : Shit.

Fiona goes upstairs while Steve opens the door.

Tony : Is Fiona in?
Steve : Uh... she's upstairs. I'll go get her.

Steve goes upstairs.

Steve : Hey. Oh. Yeah, uh, cops looking for you.
Fiona : Stay here.

Steve sees a little black baby in the corridor.

Debbie : Liam. Liam?

In the kitchen, Tony, a friend of Fiona, brings a completely drunk man.

Tony : I wouldn't put him anywhere near a carpet till his pants dry a bit.
Fiona : Thanks, Tony.
Tony : See you, Fiona.
Steve : Who the hell is that?
Fiona : My dad.
Steve : You just leave him there all night?
Fiona : He's never there when I get up.
Steve : So, uh, who's the little guy? Liam?
Fiona : Liam's my brother.

Steve leaves the house, when Carl Lip and Ian are watching in from upstairs.

 

Tomorrow, in the morning, Fiona arrives at work with Liam. Her colleague just finished her job, and Fiona takes over.

Fiona : Rita.
Rita : Anne's school called. She's sick. Everything up to 204 is clean. I should be back in a couple of hours.
Fiona : Raul won't care?
Rita : He smoked his lunch again. He won't even know. I'm making tamales tonight. I'll drop off a dozen.
Fiona : Okay.
Rita : Adios... Oh, and take all the toilet paper you need.
Fiona : Okay.
Fiona : You ready, big man? Let's do it. Come on. Here we go.

 

Frank arrives at the Alibi where Kev works.

Frank : Kevin, did you miss me, dear? A beer and a bump. And, uh... Billy, you having one? Have one!
Kev : Go away, Frank.
Frank : A pen, Mr. Beerkeep, it is disability day.
Kev : Disability people haven't caught up with you yet? I thought they had some guy following you around with a camera.
Frank : They can follow me around all they want to, but they have to actually catch me doing something. What's with the crowd?
Kev : Layoff at the Chrysler plant.
Frank : You see? That's the problem with working. Too much instability. Stress! What the fuck is this?
Kev : What's left, after I settled out last month's bar tab.
Frank : Better start a new one, then. Oh! And a round for all my friends from the UAW.
Kev : Wow. Really?
Frank : Fuck no.

 

Fiona is in the keatching, leaning the watching machine, when someone knock at the door.

Steve : Hi. Wondering what your schedule's like on Friday.
Fiona : Uh, I've got a... I've got a party.
Steve : Want a chaperone?
Fiona : You're not eligible.
Steve : Right. Chick thing?
Fiona : You're not that desperate.
Steve : Wanting to see you again is desperate?
Fiona : No, feeling like you have to... that's desperate. Come on, you can get laid anywhere.
Steve : Oh, so I'm only here for a fuck?
Fiona : Never crossed your mind?
Steve : Just when you think you've collared your dream girl, her incontinent, alcoholic father appears, wrecks everything, and she's blaming you?
Fiona : Your dream girl? We had drunken sex on my kitchen floor. Pretty sad.

Lips arrives.

Steve : Quit pretending you don't even know me. You weren't that drunk. Hey, it's Phillip.
Lip : Hey, it's, uh, Dead Man Walking. Jimmy Clifton called today looking for you.
Steve : No school?
Lip : Nah, I got some teeth pulled today.
Steve : Wisdom teeth?
Lip : Sugar rot.
Steve : You know, little known fact: don't just chew your food on one side, 'cause it can buckle your jaw, which will buckle your hips and affect your posture.
Lip : Oh, that's a fact?
Steve : Skeletal fact.

Fiona made it clear to Lip to leave.

Lip : Hey, um, talk out of your ass with that much conviction, you end up needing a much bigger toothbrush. That's a anal fact.
Fiona : Listen, thank you for trying to get my purse back and, uh, stuff. But, uh...
Steve : Stuff?
Fiona : I'm not looking. Not right now.
Steve : Okay. Is it all right if I leave my number for when you might be?

 

Lip and Ian arrives at the Jackson's for tutoring with Karen. Lip knocks at the door.

Lip : Relax, okay? No. No, no, you're gonna like it.
Ian : What am I, what am I even gonna say, all right?
Lip : You just got to keep talking about science.
Ian : I don't know anything about science.
Lip : Okay, so just read from the table of elements. Cerium, erbium, praseodymium. Mrs. Jackson.
Sheila : Karen is thrilled with you. She got an "A" on her physics midterm! Karen! Honey, your little helper is here.
Lip : This is my brother Ian.
Sheila : Um, I'm out of plastic bags. Why don't you leave your shoes out here where they can breathe.
Lip : Sure.

In the living room, Ian recites the table of elements, while Karen is under the table and Sheila in the kitchen.

Ian : Erbium, cerium, praseodymium, magnesium...
Sheila : You kids want so h homemade lime chicken chimichangas?
Lip : Um, no, no, thanks, Sheila. I think we're fine.
Sheila : No? All right.
Ian : Uh, praseodymium, uh, magnesium, sulfur...

Eddie, Karen's father arrives.

Eddie : All right, I'm off to work. Hey, fellas. Where's Karen?
Lip : Uh, her room. I think Google Earth for a GPS reference on where Isaac Newton was born.
Sheila : Guess what I made for your lunch.
Eddie : Cornish game hen with Asian pear.
Sheila : No.
Eddie : Wild salmon with baby carrots.
Sheila : No. Kiss and I'll tell.
Eddie : I'll find out what I got when I open the damn box, all right? All right, I'm late, Karen, honey! I
guess I'll see you in the morning.!

Suddenly, the apple that Eddie have in his hand, falls down. When he want to catch it, he notices Karen is under the table.

Eddie : What's she hiding for? What are you hiding... for? Ah, sweet Jesus.
Sheila : It's just a study group.
Karen : He caught Lip!
Eddie : The farther you run, the more I will kill you!

 

At the Gallagher's, Lip is hurt, and Fiona try to treat him while Ian try to explain what happened.

Fiona : Really? An old lady on the train?
Ian : Oh, yeah, yeah. The, um, the doors were closing on her walker, and Lip barely got his foot in in time to stop them from...
Lip : Jesus, Fiona!
Fiona : Can't remember whether that's good or bad. More likely, you two jumped the turnstiles again and he twisted it trying to outrun the transit cops.

Veronica arrives

Veronica : No, no! Always elevate extremities! Move before you give him a fucking embolism. You okay, Lip?
Lip : Yeah, just please don't touch it.
Veronica : Sweetheart? Okay. Wiggle your toes. Go to my house, top of the freezer.
Ian : Yeah.
Veronica : Two ice packs. Second cupboard above the sink. Liquid ibuprofen, freeze spray, ACE bandages.
Ian : Sure.
Fiona : Shouldn't we get it X-rayed?
Veronica : Fuck no. He'll be in the E.R. forever, and for what? "Submetatarsal hematoma." Thanks. Tell us something we didn't know five hours ago. Fuck off. My bedroom, top of the TV.
Ian : Yeah.
Veronica : Pack of smokesand d a lighter.

Someone knocks at the door, Lip and Ian hidem themselves. Fiona knows that something happened with them.

Ian : Shit! I'm not here! I'm not here!
Fiona : What...?
Lip : You don't know us, Fiona!
Fiona : Oh, what have you done? What have you done?!

Outside, a man want to deliver a new washing machine.

Delivery man : Can I get it through here, is it better coming around the back? Samsung washer.
Fiona : It's not me.
Delivery man : Gallagher, number 2119?
Fiona : Yeah, but that's not ours.
Delivery man : Well, it's paid for. You want me to hook it up or not?

 

At Veronica's home, Ian is in the bedroom to take Veronica's cigarettes, while Kev is sleeping nakes. Ian can't stop to look at him.

Kev : Where you going with those?
Ian : Uh, Veronica wants them.
Kev : Well, give me one.

 

At the Gallagher's, Fiona and Veronica are in the kitchen.

Veronica : Got it? Okay. Ice and Advil. And keep your weight off of it. I thought you were broke.
Ian : That's what I said.
Fiona : These were in the washer.
Veronica :Steve? Who's Steve?
Fiona : The other night.
Veronica : No.
Fiona : I know.

 

At the Jackson's, Eddie is packing very agree. We can notice, there are a lot of clown in his car.

Eddie : 15 years! 15 years! I've done everything in my control...
Sheila : What did I say?! What did I tell you?! Sow and thou shall reap.
Eddie : Well, she didn't reap this from me, I'll tell you that.
Sheila : Reap what? What are you reaping now? Eddie, Eddie, Eddie. Whatever it is, I'll try. I'll-I'll... I'll really try.
Karen : Mom, don't beg him. If he can do this, then the bastard's not worth it!
Eddie : Hey, you honor thy father!
Karen : Get fucked!
Eddie : Don't try blaming me for this! You're your own worst enemy, you two. They say bad things happen in three; they don't. Twos! You two! Insane.

Before he leaves, Sheila launched a last clown through the window.

 

While she's working, Fiona calls Steve.

Steve : Hello!
Fiona : How much you pay for it?
Steve : I'm not telling you that. It's a gift. So you'd remember the phone number, which obviously worked. Your washer's in the yard, okay?
Fiona : We don't need it, I don't want it. So you got to come pick it up before it starts rusting.
Steve : Oh, is it?
Fiona : No.
Steve : Did the guy connect it?
Fiona : Yes.
Steve : It's working okay?
Fiona : It's not my favorite color.
Steve : Oh, so you've tried it.

 

At Ian's job...

Linda : Let me smell your breath. Pork rinds?
Kash : No.
Ian : Um, those are mine. See? Hey, since when do pork rinds actually come from a pig?
Linda :
Ian, I am the one that signs your check. What's bad for him is really bad for you. If you are stupid enough to start lying for him...
Ian : They're just corn chips with fake hair.
Linda : Last warning. You get yourself to that mosque so your dad stops blaming me for the fact that we're all going to hell. And talk to your mother.
Kash : She won't talk to me. I can't force her to take her meds.
Linda : Well, I don't want the cops dragging me out of bed again at 4:00 a.m. because she's out in the alley yelling that the CIA is stealing her trash.
Ian : But that happened, didn't it? Once. Four years ago, yes. But now she's locked in the basement, making a helmet out of tinfoil.
Linda : Enough's enough! Boys, come on, let's go. Get in the car. Now, I have to take the boys to Cub Scouts at the mosque before all the carpets are taken. She's your mother; get her to take her Thorazine. No, boys, no candy. Come on, let's go. We're gonna be late. Let's go, go, go, go, go. No more! Come on, we're gonna be late. Hurry up.

 

In the evening, Fiona talks to Ian in the living room, while Frank is sleeping on the floor.

Fiona : Just tell me you didn't go and get some girl pregnant.
Ian : No worries. He hates me.
Fiona : You just, you look more like mom than any of the rest of us. You probably scare him.
Ian : Yeah?
Fiona : Yeah.
Ian : He ain't seen nothing yet.
Fiona : Did he give you money for the field trip?
Ian : I'll pay my own way, all right?
Fiona : No, you won't.
Ian : You must get sick of having to think for everybody.
Fiona : Well, at least I can. Proves I'm wanted.
Ian : Jesus, Fiona, if all you want is to be needed then, congratulations. You've got yourself a job for life with this joker.

When Ian leaves, Fiona try to wake his father up.

Fiona : Hey. Get up. Dad, get up. Get up!

She takes his hands to imulate a hug.

Fiona : Good job, Fiona. I don't know how I could do this without you. Thanks for all your hard work. You're welcome, Dad. My pleasure.

When Fiona turn the light off to go to sleep, Debbie arrives to give a pillow to his dad.

Debbie : Good night, Daddy.

 

The day after, Fiona calls Steve again.

Steve : Hello.
Fiona : If that wasn't bullshit, what was I wearing? First time you saw me, if that wasn't a lie.
Steve : Black top with gold trim, black shiny jeans, thin shoes... straps... sandals. With your hair pinned high. Dangly gold earrings that made me smile. A big watch... too big, so it slid up your arm. But it looked great. And you were dancing next to red-haired girl in a green dress.
Fiona : Yeah, yeah, Jenna. It was Jenna's birthday. So you were... you were watching her, who's a lot better looking than me.
Steve : You think so? Really?
Fiona : Yeah, so how come you're not stalking Jenna?
Steve : Because you... you think like that and Jenna doesn't. Jenna dances for an audience. You dance like there's no one else in the room. Your life's not simple, Fiona, and you can't stop it from showing because you're no fake. You're not lost, you don't need finding. This whole city belongs to the Jennas, but I'm sick of them. I swear, Fiona, you're nothing like anyone I've ever met. You make me want to enjoy my life again. Are you there? Fiona?

 They meet at the subway station, and go to the restaurant.

Steve : Whoa, whoa, whoa, whoa, whoa, wait. What have I ever done to anybody, never mind you, that made me look unreliable?
Fiona : Un... unreliable. People like you are just way too used to getting your own way.
Steve : And by people like me you mean people like what? Okay, wait, all right. Yes-no. All you got to do is agree or disagree. He thinks the sun shines out of his own ass. Agree or disagree.
Fiona : Agree.
Steve : He's overly generous and that bugs me.
Fiona :
Agree.
Steve : Because I'm not used to get...
Fiona : Actually very agree.
Steve : Because I'm not used to getting spoiled. So I lose respect for guys like Steve because people unlike Steve or people diametrically opposite to Steve have always let me down. So deciding that he's overeducated and has more money than sense is somehow more socially acceptable than asking myself, for instance, why do the men I always date treat me like shit?
Fiona : Fuck you.
Steve : It's a question.
Fiona : Fuck you.
Steve : Either-or.
Fiona : Agree.
Steve : He's had a easy life.
Fiona : Definitely.
Steve : And you prefer a guy who's been around the block a few times.
Fiona : What if I do?
Steve : Say, D block of a maximum security prison?
Fiona : If he knew how to have fun, yeah, sure.
Steve : Fiona, I can't help my upbringing.
Fiona : So how come it's me again having to apologize for mine?
Steve : Who's asking you to?
Waitress : We finished here, guys?
Steve : We're working on it. You want to wait outside while I pay the bill?
Fiona : Sure.

While Fiona is leaving, Steve goes to the back restaurant

Steve : He's on break?
Waitress : Any second now.
Steve : All right.

Ouside, Steve takes a car and joins Fiona.

Driver : Good evening, sir.
Steve : Thanks.
Steve : I don't buy and sell cars. I just sell them. But the cars I sell are mainly, uh, not mine. Still looking for fun, Fiona?
Fiona : Go.

 

At the Jackson's Lip and Karen pick up brocken glass.

Karen : Mom, we have to wear our shoes. There's bits of glass on the floor. Maybe Lip could use a drink.
Sheila : Oh, yes. Sorry, Lip.
Lip : That's okay.
Sheila : I'm a bit off today, aren't I, Karen? So, um, vodka? I could do slow comfortable screws. Plenty of tequila. I think I'm out of lime. Um, definitely gin fizz.
Karen : Just a couple of Cokes, Mom.
Sheila : And some beers.
Lip : Beers. Great, Sheila. Thanks. So what if your dad comes back and sees me here?
Karen : He won't.
Lip : That's my fault?
Karen : He's been looking for an excuse for months.
Lip :
What kind of impression did you get from my brother?
Karen : Ian?
Lip : Yeah.
Karen : He seems nice.
Lip : Right, but, uh... did he pitch a tent?
Karen : Huh?
Lip : Did you make him hard?
Karen : Ever try to play pool with a rope?

 

Lip arrives at Kash shop to give back his tools. 

Lip : Yo, Kash? Yo, Kash!
Kash : All right, you stack the butter, I'll do the snacks. Oh, Jesus Christ, Lip.
Lip : Sorry, sorry, Kash. Just, uh... Thanks for the tools.
Kash : Any time. Long as I get 'em back.
Lip :
Right.

 

At the Gallagher's, Frank notice the new wahsing machine.

 

Lip notice that Ian and Kash exchanges their shoes, and realizeq his brother dates with his boss.

Lip : You must be joking. What, you're fucking him?
Kash : Fuck.

 

In the evening, Ian arrives in his room, where Lip is already here.

Lip : He bought them for you, didn't he? Those shoes. He's married! With kids! What else does he buy you, Ian?!
Ian : Stuff. Now and again.
Lip : And you're happy with that? What's that make you, huh? A fucking kept boy at best.

They start to fight.

Ian : Listen to me, stupid! You think you know everything, but you know shit! Ask me what I've got him, huh? Ask me! CDs, dozens of CDs! Stuff that he's never heard of, stuff I think he might like, 'cause I want him to like the same things that I do. And a couple Sox tickets for his birthday. So what's that make you, Lip, huh? It makes you wrong, you fucking smart asshole! Now go back to Kash and promise him that you're not gonna tell anybody'cause he's done nothing to be sorry for, nothing.
Lip : "Fake Muslim cheats on white fundamentalist wife with gutless gay boy." Says more about White Sox fans than it does for the rest of us.

 

Fiona and Steve arrives in the Kitchen and notice Frank sit on the washing machine.

Fiona : I think they're all asleep.
Frank : Gotcha! Who's been eating my porridge?
Fiona : Hey, Dad. This is Steve.
Steve : Oh, no, no, no, we met before, but you weren't exactly...
Frank : How much do you weigh?
Steve : Uh, I don't know.
Frank : That would fit me.
Fiona : You can just ignore him. And you? Move.
Steve : You know what? I better let you get to bed. Um, but thanks. It was nice.
Fiona : Yeah.
Steve : Nice, right?

In the living room, Steve wants to leave but Frank stop him. 

Frank : Oh... no. Nah. Who paid for this?
Steve : What the hell's he on?
Fiona : Uh, he thinks he bought Ecstasy, but the only dealer he gets credit from is a schizophrenic.
Frank : It's not a case of whether or not I agree. It's a fact. If I were a single parent, we'd be on...
Steve : Aren't you a single parent?
Fiona : "Yeah, but if I had tits..."
Frank : Yeah, but if I had tits, Steve, they would double the money. If you're a guy, they don't want to fucking hear it.
Steve : I get it, Frank, so it's, "Prove you're looking for work."
Fiona : Oh, he's on disability.
Steve : Yeah? For what?
Frank : A tragedy really. I gave my life to that company.
Fiona : You worked there a week.
Steve : What happened?
Frank : Uh, slaughterhouse, poultry. Dangerous work. Doing my job, unsuspecting, when out of nowhere I am slammed in the ribs by a headless flying chicken. I was lucky... it almost missed me. And what do I get for my pain and suffering? Followed around by a video camera! Where's the trust, Steve? The sacred bond between employer and employee? Gone, Steve. It's gone.
Steve : How's a guy supposed to work, hurt, with kids this age?
Frank : Hello? Thank you! Yeah. Exactly. Excellent! Excellent. And her mother, God rest her soul…
Fiona : Dad, stop it!
Frank : 'cause she better be dead, that bitch.
Fiona : Cut it out!
Frank : Four... four-month-old baby. 14-year-old girl just had her appendix out, 11-year-old Lip, ten-year-old Ian, a seven-year-old, a five-year-old. and, oh, and a Dodge Astro van! Calypso... Yes. Calypso blue. What's the one thing that we needed? One word? One thing?
Steve : Sterilization?
Frank : Continuity.
Steve : Continuity.
Frank : Con-tin-uity. I... I... what could I...? Oh, my God, I love this part. You said no strings could... I... I... what could I do, Steve? I...
Fiona : Disappear for three weeks?
Frank : I had a breakdown.
Fiona : You went on a bender!
Frank : I-I had... fuck off... nervous breakdown.

Someone knock at the door.

Fiona : Dad, come on. Keys!
Frank : If this... okay. This is... Sorry. I like him.

Listening to the music, Kev and Veronica arrives.

Kev : You got any idea what time it is?
Steve : Sorry. It's Frank. He's...
Veronica : Yo.
Steve : Frank, what did I tell you?!
Frank : Here we go. Neighbors of Satan.
Steve : The day you start paying rent around here, Frank, like the rest of us, you can play whatever shit you want. But if you're gonna pump up this time of night, you're gonna pump out the stuff that we like, okay?

 

Tomorrow morning, Steve and Fiona spent the night together. Liam is in the bed too.

Steve : Your dad made me follow you up. Gave me a condom.
Fiona : He must really like you. He usually just gives my boyfriends a dental dam. Liam's in here somewhere.
Steve : Don't the kids wake up?
Fiona : Would you?

 

In the guys' room, Lip is looking for Ian.

Lip : Hey, Carl, you seen Ian?
Carl : Uh, gone when I woke up.

 

Lip joins Ian in the van, parked in the garden.

Lip : How can that be good for you? Or... or that? How can that be good for you?
Ian : You know what's not funny, huh? You. Ever.
Lip : Anybody before Kash?
Ian : One.
Lip : Yeah? Who?
Ian : I'm not telling you, all right?
Lip : Name a single time I've let you down.
Ian : It was a kid at school.
Lip : Yeah?
Ian : All right, I guess it doesn't really matter'cause, I mean, he's long gone now anyways, but, uh... Roger Spikey.
Lip : Roger Spikey?  Fucking donkey dick Roger Spikey? The original beefmeister? Or did he start that rumor?
Ian : Not a rumor.
Lip : Whoa, that was a bit gay. What you just did there with your eyebrows. You want to watch that.
Ian : All right, fuck off, all right?
Lip : But seriously, like... like up the ass? Do you get used to that? Can someone get used to that? I mean... I mean, the whole point of the digestive system is one-way traffic. It just is. What? What?!
Ian : "Just is." Like, like, we're only given our lungs to freakin' smoke, right?

 

A few minutes later, evrybody is inthe kitchen. Steve is making the brefast, when Fiona arrives.

Ian : It's hot!
Lip : Don't drop it off. Please don't drop it. Please don't drop it!
Debbie :
Oh, my God, oh, my God, oh, my God.
Lip : The sausage is ready.
Debbie : I haven't had eggs in a while.
Steve : Somebody already get the pancakes?
Fiona : What's all this?
Steve : Debbie's the only person I know wakes up earlier than I do, and I told her I never eat breakfast, but she said it's her favorite meal. And I thought since it's her birthday...
Fiona / Ian / Lip : No, it's not! It's not her birthday.
Debbie : I never said it was. I said, "I wished it was."
Steve : Ah, right, she said she wished it was. Sorry, Deb, I totally misheard that. Perforated eardrum on the right.
Fiona : 15 minutes before school, tops.
Lip : Yeah, yeah, yeah.
Fiona : Ian, Lip, dishes soon as you're done. Debbie, Carl...
Carl : Yeah.

Everybody is busy with their task, while Steve looks happy.

Kikavu ?

Au total, 51 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Shanaan908 
04.06.2019 vers 01h

Casey5102 
13.04.2019 vers 21h

Kln16 
16.08.2018 vers 14h

jipodo 
03.11.2017 vers 00h

cassi30 
16.08.2017 vers 22h

Fanseries6 
27.07.2017 vers 21h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 6 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

HypnoCup
Ne manque pas...
Activité récente
Dernières audiences
Logo de la chaîne Showtime

10.11 : Location, Location, Location (inédit)
Dimanche 19 janvier à 21:00
0.81m / 0.2% (18-49)

Logo de la chaîne Showtime

10.10 : Now Leaving Illinois (inédit)
Dimanche 12 janvier à 21:00
0.89m / 0.2% (18-49)

Logo de la chaîne Showtime

10.09 : O Captain! My Captain! (inédit)
Dimanche 5 janvier à 21:00
0.77m / 0.2% (18-49)

Logo de la chaîne Showtime

10.08 : Debbie Might Be a Prostitute (inédit)
Dimanche 29 décembre à 21:00
0.86m / 0.3% (18-49)

Logo de la chaîne Showtime

10.07 : Citizen Carl (inédit)
Dimanche 22 décembre à 21:00
0.84m / 0.2% (18-49)

Logo de la chaîne Showtime

10.06 : Adios Gringos (inédit)
Dimanche 15 décembre à 21:00
0.89m / 0.2% (18-49)

Toutes les audiences

Actualités
10.12 : Diffusion

10.12 : Diffusion
On y est ! Ce soir sera diffusé le season final de la saison 10 de Shameless, sobrement appelé...

10.11 : Diffusion

10.11 : Diffusion
Ce soir sera diffusé l'avant dernier épisode de la saison 11 ! Intitulé Location, Location,...

La série renouvelée pour une 11ème et dernière saison !

La série renouvelée pour une 11ème et dernière saison !
La nouvelle vient de sortir : la série vient d'être renouvellé pour une saison 11... qui sera la...

Diffusion 10.10 Now Leaving Illinois

Diffusion 10.10 Now Leaving Illinois
Ce soir est diffusé, sur Showtime, l'épisode 10 de la saison 10 de la série. Intitulé, Now Leaving...

Nouveau sondage!

Nouveau sondage!
Triple égalité pour le dernier sondage qui vous proposait de choisir un costume pour nos personnes à...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Téléchargement
HypnoRooms

Supersympa, Avant-hier à 23:23

Plus qu'une semaine pour voter pour la 2ème partie de "La vraie identité de Whiskey" sur le quartier Dollhouse.

kystis, Hier à 11:59

Venez voter pour votre Wallpaper préféré sur Dawson's Creek et les Frères Scott

pretty31, Hier à 18:45

Nous attendons vos inscriptions et créations pour le concours de wallpapers sur 13RW ! Une façon de tenter de remporter l'HypnoCard de la série !

serieserie, Aujourd'hui à 09:14

Le 2nd tour nous joue des tours pour l'HypnoCup! Rendez-vous dans le topic!

serieserie, Aujourd'hui à 09:54

Vos chouchous sont peut-être encore en course! Les résultats sont disponibles dans le forum

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site

Retrouvez la chaine Hypnoweb.net
sur Blasting News